Non à l'expulsion d'Alkaba

Non à l'expulsion d'Alkaba

0 a signé. Prochain objectif : 1 000 !
Quand elle atteindra 1 000 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
Réseau Education Sans Frontières 48 a lancé cette pétition adressée à Mme la Préfète de Lozère

Madame la Préfète,
Nous ne comprenons pas votre décision d’expulser Alkaba Tounkara de France.
Lozérien depuis 3 ans, Alkaba, plus connu sous le nom d’Ali, est devenu une « figure floracoise » et vous voulez nous l’enlever ?
Alkaba est passionné de musique, de danse, et il aime faire partager ses passions.
Il fait partie de la Batucada de Quézac et joue avec celles de Mende, Marvejols, Vialas.
Il aime partager ses passions, il intervient dans les écoles, à SupAgro, donne des cours de danse africaine, anime une l’émission Africa Music sur Radio Bartas.
C’est un des artistes des spectacles de 48 de Cœur qui récolte des fonds pour les
Restos des Cœurs. Alkaba, malgré sa situation, est de ceux qui sont toujours prêts à donner un coup de main, il est bénévole au Secours populaire et aux Restos du Cœur, aux festivals Aériennes et Détours du Monde.
Un employeur du bâtiment attend qu’Alkaba puisse occuper l’emploi en CDI qu’il
lui propose et, alors que les employeurs du bâtiment peinent à recruter, vous voulez
l’expulser ?
Alkaba a, à Florac, sa compagne, Marie, avec qui il bâtit des projets d’avenir. Vous
voulez les séparer ?
Dans le département le moins peuplé de France où le Conseil départemental
et ses partenaires constatent « la nécessité […] de renforcer l’accueil de nouvelles
populations actives », nous souhaitons accueillir Alkaba.
Aujourd’hui la vie d’Alkaba est ici, à Florac. Il y a sa compagne, ses amis, il participe
à la vie sociale et culturelle et un emploi l’attend.
Nous vous demandons de régulariser Alkaba Tounkara.


0 a signé. Prochain objectif : 1 000 !
Quand elle atteindra 1 000 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !