Non à la démolition de l'usine Charles Jourdan patrimoine de Romans-sur-Isère

0 a signé. Prochain objectif : 5 000 !


HISTORIQUE

Le 03 décembre 2020, Valence Romans Agglomération prenait une délibération actant la vente du terrain de l’usine Charles Jourdan à la ville de Romans sur Isère pour démolir le bâtiment.

Ce bâtiment industriel, construit en 1922, a abrité pendant plus de 90 ans les travailleurs de la chaussure ayant contribué à la renommée nationale et internationale de la ville de Romans sur Isère en tant que capitale de la chaussure de luxe.

Sa situation en entrée de ville et en entrée du site patrimonial remarquable du vieux Romans, à deux pas des ruines des anciens remparts, en fait un atout idéal à conserver témoignant parfaitement de l’histoire de cette ville : quand Romans cité médiévale du Dauphiné rencontre Romans capitale de la chaussure de luxe.

Par ailleurs, c’est l’architecte Henri Joulie, fils de Michel Joulie à qui nous devons le magnifique bâtiment industriel de la Chapellerie Mossant à Bourg de Péage, qui a été l’auteur de la partie la plus remarquable du bâtiment en 1957 : le bâtiment administratif relève un fort intérêt pour la qualité architecturale de l’auvent d’entrée, du grand hall et de son escalier.

Le bâtiment est fort logiquement inscrit dans l’inventaire du patrimoine industriel de la Région Auvergne-Rhône-Alpes depuis 2008.


LES PROJETS

Depuis 2016, le projet de l’entreprise 1083, la marque au textile made in France, prévoit la conservation du bâtiment et sa mise en valeur afin que le site redevienne un lieu de production artisanale et industrielle.

Bien que les délibérations antérieures aient acté la vente du site à 1083, bien que le permis de construire ait été validé fin 2019 pour ce projet d’intérêt économique et patrimonial, le maire de Romans sur Isère a décidé de racheter le tènement pour démolir le bâtiment et construire un complexe sportif.

Certes, les collégiens et lycéens ont besoin d’un nouveau gymnase pour remplacer l’actuel qui sera très prochainement démoli. Mais, d’autres solutions sont possibles : d’autres terrains à proximité immédiate de la cite scolaire, propriété des pouvoirs publics, dont celui du gymnase actuel et de l’ancien internat a ce jour vide bien plus adaptés, notamment pour la sécurité des collégiens et lycéens.


LES ERREURS DU PASSE

Il y a 50 ans la municipalité décida de démolir les anciennes halles donnant sur les quais de l’Isère, prétextant qu’elles n’étaient plus adaptées. A la place fut construit un bâtiment en rupture complète avec les enjeux du site patrimonial remarquable et tombant désormais en désuétude.

 

NE LAISSONS PAS CE MANQUE DE REFLEXION METTRE A MAL NOTRE IDENTITE ET NOTRE PATRIMOINE

Nous demandons :

  • Que Valence Romans Agglo renonce à vendre le tènement Charles Jourdan à la ville de Romans sur Isère.
  • Que la ville de Romans sur Isère renonce à son projet de complexe sportif et ouvre la discussion avec les Romanais pour construire un gymnase adapté au besoin sur un site plus propice.
  • Que ce site industriel reste a vocation commerciale et industriele et soit createur d’emploi

 

NON A LA DEMOLITION DE L’USINE CHARLES JOURDAN – PATRIMOINE DE L’HISTOIRE INDUSTRIELLE DE ROMANS SUR ISERE