La baisse de TVA sur les serviettes hygiéniques pour s'aligner aux produits de nécessités

0 a signé. Allez jusqu'à 1 500 !


Avoir ses règles, ce n’est pas optionnel.

'C'est la double peine. Il faut supporter chaque mois des douleurs de ventre et un désagrément de plusieurs jours, et en plus payer le prix fort pour s'équiper. A défaut de pouvoir changer les règles, on peut toujours se battre pour dépenser moins.' La consommation mensuelle des serviettes hygiéniques finit par peser sur le porte-monnaie des personnes les plus précaires qui optent souvent pour des solutions alternatives non adaptées, potentiellement irritantes et qui mènent souvent aux infections vaginales.

'Les serviettes hygiéniques ne sont pas des produits de luxe. Pourquoi les femmes auraient-elles à endurer mensuellement le coût des serviettes hygiéniques ou des tampons alors qu’il s’agit d’un élément naturel non-contrôlable et qui revêt un aspect de santé publique ?'

Avoir ses règles est l'un des grands obstacles à l'éducation des filles au Maroc, souvent contraintes de rester chez elles en utilisant des chiffons prônes aux maladies. Pourquoi ne pas commencer par baisser la taxes sur ces serviettes? La supprimer? Ou même instaurer une gratuité totale ou un remboursement pour les bourses les plus modestes? 


Voulez-vous partager la pétition ?