Des trousses médico-légales pour tous les hôpitaux du Canada

0 have signed. Let’s get to 300,000!


English

Les viols et les agressions sexuelles causent de nombreuses blessures physiques et psychologiques. Cela ne devrait pas être un casse-tête ou une lutte de demander des soins médicaux d’urgence, et ainsi pourvoir décider par la suite de porter plainte ou non.

En février 2017, j’ai été droguée et violée par un étranger à Montréal.

Dans les heures qui ont suivi, je me suis réveillée dans mon appartement sans me souvenir de rien. Je savais, par l’état de mon corps, que quelque chose de terrible m’était arrivée, mais je ne pouvais pas dire ce que c’était.

Je suis parvenue à demander à deux de mes amies proches de venir me chercher et de m’accompagner à l’Hôpital Juif de Montréal afin de passer un examen à l’aide d’une trousse médico-légale pour agression sexuelle. Quand mon tour est venu de passer au triage, j’arrivais à peine à parler et à me tenir debout. J’ai réussi à marmonner : « J’ai besoin d’une trousse du viol. » La réponse a été : « On ne fait pas ça ici. »

J’ai été saisi par le désespoir.

Merci à ma mère, qui a contacté mon amie pour lui dire que je devais me rendre à l’hôpital Hôtel-Dieu.

Quand nous sommes arrivées, l’infirmière m’a longuement interrogé pour s’assurer que ma langue maternelle était le français. Si j’avais dit que c’était l’anglais, j’aurais été envoyé à l’hôpital Général de Montréal. Tout cela était extrêmement déroutant pour moi qui avait grand besoin de soins d’urgence.

J’ai finalement eu mon examen avec la trousse du viol et j’ai su, grâce à des indices internes, que j’avais été violée.

En gros, ma localisation urbaine, mon réseau personnel et ma langue ont décidé des soins que j’ai reçus.

Une trousse du viol est un examen légal des agressions sexuelles, un ensemble d’informations utilisées par le personnel médical pour recueillir et préserver les preuves physiques. Habituellement, l’examen est fait peu de temps après l’agression; plus vite il est effectué, plus de preuves peuvent être recueillies. Les trousses sont aussi un moyen d’évaluer les besoins de soins de santé, de prévenir plus des conséquences futures et de fournir les soins et examens nécessaires à la victime.

« Les trousses du viol sont réalisées par un personnel médical qualifié. Ils ont le titre d’infirmière examinatrice des cas d’agression sexuelle (SANE), d’examinateurs médico-légaux en matière d'agression sexuelle (SAFE) ou d’examinateurs en matière d'agression sexuelle (SAE). De nombreux hôpitaux et centre de soins de santé n’ont personne parmi leur personnel qui est formé pour procéder à un examen à l’aide d’une trousse du viol. » - Refinery 29

Ces trousses du viol ou trousses médico-légales pour agression sexuelle font partie de nos droits pour des soins de santé. Des trousses de qualité devraient et doivent être disponibles à tous, peu importe l’identité sexuelle, l’orientation sexuelle, le genre, la race, la religion, les handicaps physiques, les déficiences intellectuelles, l’âge et la langue maternelle de la personne.

En tant que survivante, je veux qu'on réponde à ce besoin maintenant. Je veux voir un changement MAINTENANT.

Joignez-vous à moi dans cet appel à l’action pour s’assurer que des trousses médico-légales de qualité soient disponibles à tous les victimes dans tous les hôpitaux du Canada, en demandant à Maryam Monsef, la ministre des Femmes et de l'Égalité des genres (Condition féminine), de faire de cette demande une question de droit national à des soins de santé et de tout faire pour mettre cela en œuvre dès maintenant.

Nous devons chercher des solutions concrètes pour des changements concrets. VOUS pouvez signer et partager cette pétition pour que ce soit clair partout au Canada que nos soins de santé universels doivent justement être universels, en tout temps, pour tous.

Pour plus d’informations :

Trousses du viol non disponibles dans tous les hôpitaux, avertit une survivante d’agression sexuelle (2018) :

https://www.cbc.ca/news/canada/toronto/barrie-rape-kit-1.4679014

https://www.vice.com/en_us/article/qv5aad/canada-has-a-rape-kit-problem

Une organisation nationale dédiée à ce problème : SAVE Canada (Éducation sur la violence et l’abus sexuels)
https://save-canada.org/rape-kits/

Une ressource importante d’info-action au Canada
https://canadianwomen.org/the-facts/sexual-assault-harassment