Exigez l'évacuation sanitaire qui sauvera les siamoises Merveille

0 a signé. Allez jusqu'à 1 500 !


Le 6 novembre 2018, Merveille I et Merveille II sont nées dans un centre de santé de Ayos, commune du Centre du Cameroun. Dès leur naissance, elles sont diagnostiquées siamoises, car reliées par une partie du corps (via l’abdomen, avec le foie partiellement fusionné). Une malformation rare. Plus de 40 % des enfants atteints meurent in utero ou dès la naissance et 30 % de ceux qui survivent à la naissance meurent dans les 24 heures. Ceux qui survivent à la naissance sont dans 3 cas sur 4, des filles comme c’est le cas de Merveille I et II. Depuis la toute première tentative enregistrée au Xe siècle, les spécialistes estiment qu'il y a eu 250 interventions de séparation réussies dans le monde. 

Transférées à Yaoundé dans un état critique, les deux bébés de sexe féminin ont été pris en charge par le personnel de l’hôpital Gynéco-Obstétrique et Pédiatrique de Yaoundé qui réussit à les stabiliser. « Le foie étant fusionné partiellement, la séparation est possible ». Le constat effectué par les médecins de l’hôpital est clair : les fillettes ont des chances de survie, si elles subissent une intervention chirurgicale dans les brefs délais.

Face au dénuement du plateau technique camerounais en matière de prise en charge de ce type de cas, il est prescrit une évacuation sanitaire et une intervention au Centre universitaire de Lyon en France. Ce, à l’issue de réunions multidisciplinaires entre les spécialistes locaux et leurs confrères étrangers.

Le dossier d’évacuation, monté par le Ministère de la Santé Publique aboutit à une somme de 67 millions de Francs CFA. Sollicité pour la mobilisation des fonds, Le Ministère des Finances dit ne prendre en charge que des dossiers dont le montant est inférieur ou égal à 10 millions de CFA et dans la foulée, réduit la facture initiale à 64 millions de francs CFA.

Depuis, c’est l’impasse qui ne laisse malheureusement poindre aucune lueur d’espoir en vue de faire avancer la solution. Pourtant, le temps est l’ennemi principal des deux fillettes. Merveille I et Merveille II auront dix mois le 6 septembre prochain. Chaque minute les rapproche inexorablement d’un destin terrible.

Soutenez et partagez cette pétition pour alerter le gouvernement camerounais, les ministères concernés, les élus, les citoyens et les médias sur l’urgence qu’il y a à trouver une solution rapide à ce cas plus que désespéré.

Sauvez les Merveilles.

#EvacuezLesMerveilles