Effluents médicamenteux, des perturbateurs endocriniens dans nos rivières

0 a signé. Allez jusqu'à 500 !


Chaque individu qui subit un traitement, médicamenteux, antibiotique, chimiothérapie, ou autres examens radioactif, déverse dans le réseau sanitaire des effluents médicamenteux. Les stations d'épurations traitent avant rejet dans les rivières, les bactéries de base. La communauté scientifique dénonce depuis quelques années l'impact de ces effluents sur les rivières, cours d'eau et la nappe phréatique. La pollution existe par l'émission de perturbateurs endocriniens et autres éléments entrainant des effets négatifs et non mesurés sur le milieu aquatique et sur l'homme.  Des courriers ont été adressés par mes soins aux différentes autorités et interlocuteurs responsables en termes d'environnement. La seule réponse officielle m'a été faite par la Direction Départementale des Territoires et de la Mer de mon département :

  "Les contrôles bactériologiques et microbiologiques ne sont pas prévus par les textes réglementaires dans le cadre de l'autorisation préfectorale de rejet du système d'assainissement ".

 Les perturbateurs endocriniens peuvent induire des problèmes de santé majeurs comme l’infertilité, un développement anormal du fœtus, la puberté précoce, des cancers, le diabète, l’obésité, des problèmes neurologiques, des troubles d’apprentissage et bien d’autres. Du point de vue législatif, dans le cadre de  la Loi NOTRE il est prévu que la gestion des milieux aquatiques incombe aux communes et communautés de communes (EPTB ou EPAGE) donc du maire ou du président de la communauté d'agglomération.

  Pour cela, seule la motivation des citoyens en signant cette pétition fera bouger, en demandant aux acteurs responsables de mettre en œuvre des mesures de protections des milieux aquatiques. Elles existent il suffit d'en avoir la volonté.

 22 janvier 2018, un courrier adressé a Nicolas HULOT depuis 2 mois est toujours sans réponse.



guy compte sur vous aujourd'hui

guy SUGNY a besoin de votre aide pour sa pétition “Ministre de l'environnement: Effluents médicamenteux, des perturbateurs endocriniens dans nos rivières”. Rejoignez guy et 273 signataires.