Prévenez l'enlèvement des enfants vers l'étranger en contrôlant les frontières et départs

0 a signé. Allez jusqu'à 1 000 !


Pourriez-vous empêcher l'enlèvement de vos enfants?

L’État a l’obligation de prévenir les enlèvements de tous les enfants.

Malgré de fausses rumeurs réconfortantes, si un parent décide d’enlever et de partir à l’étranger avec son enfant né et domicilié ici, rien de l’arrêtera.Un parent peut même décider de partir avec son enfant dans un pays non signataire de la Convention de La Haye sur les aspects civils de l’enlèvement international d’enfants. Absolument rien ne l’arrêtera!

...et si c'était votre enfant?

 Par exemple, un père médecin de Vancouver a enlevé en toute impunité ses quatre enfants canadiens pour les amener au Moyen-Orient. Une fois les enfants enlevés, l’État canadien ne peut malheureusement plus rien faire pour eux et la pauvre mère Alizon Azer se retrouve à invoquer l'aide du premier ministre... alors qu’il est trop tard.

 Le Bureau des Affaires consulaires à Ottawa demande aux parents qui ont une crainte raisonnable d’enlèvement de prendre eux-mêmes toutes les mesures possibles pour prévenir l’enlèvement de leurs enfants. 

Or, les parents se retrouvent impuissants, surtout lorsque qu’il n’y a pas d’accès réel à la justice trop onéreuse. Ils n’ont aucun pouvoir pour empêcher l’enlèvement criminel d'un enfant. Le Code criminel ne dissuade pas le parent qui pense avoir le droit d'enlever son enfant pour l'amener à l’étranger puisque le parent n’a pas l’intention de revenir au Canada.

Ottawa confirme qu’il n’y a aucun contrôle à la sortie du Canada, sauf vers les États-Unis. Les parents ne peuvent comptez ni sur le Canada, ni sur les autorités des pays étrangers, souvent insensibles à ces questions.

Signez la pétition afin d’obliger l’État à prendre des mesures visant à prévenir les enlèvements d'enfants vivant sous la menace d'être kidnappés vers des pays étrangers.

Une fois prévenu du risque d’enlèvement, l’État devrait prendre toutes les mesures raisonnables pour empêcher le crime.  

Il existe une technologie peu coûteuse qui pourrait être utilisée aux frontières. Et surtout, il faut un réel accès à la justice pour empêcher le crime. 

L'État se donne les moyens de contrôler les frontières pour empêcher les djihadistes de partir à l'étranger. On agit intelligemment et avec raison en faveur des réfugiés qui ne sont pas condamnés à être déportés dans leur propre pays pour des raisons humanitaires.

Notre jeunesse devrait bénéficier de la même protection.



melanie compte sur vous aujourd'hui

melanie LEROUX a besoin de votre aide pour sa pétition “Ministères des Affaires mondiales et de la Justice: Prévenez l'enlèvement des enfants à l'étranger en contrôlant les frontières et départs”. Rejoignez melanie et 663 signataires.