Appel pour une santé restaurée dans le bassin minier

0 a signé. Allez jusqu'à 10 000 !


Nous, 23 premiers signataires, dans nos diverses fonctions et nos diverses sensibilités, déclarons:

Appel pour une santé restaurée dans le Bassin Minier

 

La fermeture du service de pneumologie de l’hôpital de Lens, la quasi-extinction de celui de cardiologie du CH Beuvry-Béthune ont révélé à certains les tensions palpables qui minent depuis trop longtemps le fonctionnement de l’hôpital public, créant perte de sens de la mission de service public et fuite massive vers le privé des professionnels de santé.

Mais c’est tout l’hôpital public et à but non lucratif qui est malade, victime des politiques d'austérité continuelles induisant restructurations forcées, insuffisances du personnel soignant et plus récemment suppression de contrats aidés.

Halte à la casse de l’hôpital public déjà à bout de souffle !

Les signataires soussignés accueillent positivement la construction du futur Pôle Hospitalier de la Gohelle à Lens, mais dénoncent son sous dimensionnement. Ils rappellent que son ouverture est conditionnée à la réduction drastique des déficits des hôpitaux publics et à but non lucratifs du secteur entraînant restructurations forcées (sous couvert de mutualisations), fermetures de services (comme celle, anticipée, de la maternité de la clinique AHNAC de Liévin) et des suppressions massives de lits (300 à terme).

Cela est inacceptable alors que les habitants de l’ancien Bassin Minier, particulièrement frappés par la désertification médicale en ville et à l’hôpital, subissent déjà des difficultés d’accès aux soins (sociales, territoriales...) et sont de plus en plus orientés vers des soins coûteux dans le secteur privé lucratif. Or la population paie déjà un lourd tribut lié au passé industriel et minier mais aussi aux conditions sociales et économique.

En conséquence, les signataires soussignés exigent :

- L’arrêt des politiques d’austérité et des fermetures de services à l’hôpital public et d’avantage de lits d'hébergement de court et moyen séjour, voire d'hébergement d'urgence (pour les seniors dépendants et isolés socialement notamment) ;
- Un plan de rattrapage sanitaire pour notre territoire : ce plan de rattrapage ne doit exclure aucune question, qu’elles soient d’organisations ou de moyens, de médecine hospitalière, de médecine de ville ou de médecine du travail, de prévention et d’information auprès des populations ou de curatif. L’environnement, le monde du travail doivent y être inclus. Il doit rechercher une réelle concertation avec tous les acteurs et professionnels de santé pour être au plus près des besoins réels ;
- Le renforcement de l’attractivité médicale du secteur (il y manque des centaines de généralistes et spécialistes au regard de la densité médicale nationale moyenne).

 

- Cathy Apourceau-Poly, présidente de la mission bassin minier

- Christophe Blondel, responsable national et départemental UFMICT, CH de Béthune Beuvry

- Bernard Cailliau, Maire de La Buissière 

- Jacques Clais, médecin Pneumologue, CH Lens

- Marcel Coffre, maire de Marles les Mines

- Audrey Dautriche, Conseillère Départementale du Pas de Calais

- Mounir Dehak, Médecin urgentiste, CH Lens

- Alain Dercourt, FSU retraités

- Elodie Dhenain, Médecins urgentiste, CH Lens

- Angèle Dupayage, maire adjointe à la santé, Annay sous Lens

- Yves Dupont, maire d’Annequin

- Pascal Fovet, secrétaire général de la CGT, CH Béthune 

- Philippe Grosset, médecin urgentiste, responsable des admissions, CH Lens

- Jean-Pierre Kucheida, président de l’association des communes minières

- Nadine Lefebvre, maire de Beuvry

- Jean Létoquart, infirmier anesthésiste, CH Lens

- Pascal Macq, secrétaire syndicat FO, CH Hénin Beaumont 

- Evelyne Michaux, Fédération Générale des retraités, 

- Pascal Pauwels, déléguée syndicale CGT AHNAC

- Nesrédine Ramdani, conseiller régional Hauts de France, Aix-Noulette

- Michel Salingue, secrétaire national de la fédération générale des retraités

-Marine Tondelier, conseillère municipale d’Hénon Beaumont, présidente du conseil de surveillance du CH d’Hénin Beaumont 

- Patrick Vanderpotte, ancien secrétaire général de l’union syndicale CGT Santé et action sociale du pas-de-calais

-Dominique WATRIN, sénateur du Pas-de-Calais.



Collectifs pour une santé restaurée dans le bassin minier compte sur vous aujourd'hui

Collectifs pour une santé restaurée dans le bassin minier a besoin de votre aide pour sa pétition “Ministère de la Santé: Appel pour une santé restaurée dans le bassin minier”. Rejoignez Collectifs pour une santé restaurée dans le bassin minier et 8 809 signataires.