Non à la taxation d'office des artistes auteur par l'URSSAF !

0 a signé. Prochain objectif : 10 000 !


L'Urssaf vient de présenter ses vœux de bonne année 2020 à beaucoup d'artistes-auteurs : un échéancier de 975€ de cotisations sociales à payer (dont 245€ en janvier), le même pour tous, y compris ceux qui n'ont même pas gagné cette somme ! Cet échéancier est livré sans aucune explication, sans aucun moyen de moduler : beaucoup n'ont même pas reçu leurs codes de connexion, ou n'ont jamais réussi à s'inscrire sur le site dédié, assez dysfonctionnel.

Le procédé est effrayant, et totalement aberrant. Personne à l'Urssaf Limousin n'a donc pensé à consulter les organisations professionnelles des artistes-auteurs avant de prendre cette décision ? Comment est-il possible que le transfert à l'Urssaf de la gestion du recouvrement des cotisation sociales des artistes-auteurs jusqu'alors assuré par la Maison de Artistes et l'Agessa, qui était censé mettre fin à des dysfonctionnements récurrents puisse déboucher sur un tel racket automatique ? Pour tomber de Charybde en Scylla et, dès le premier mois, sur-endetter des créateurs et créatrices déjà bien trop souvent ultra précarisés ?

Il est plus qu'urgent que le Ministère de la Culture vienne au secours des artistes-auteurs. Il ne peut pas les laisser seuls face à ces dysfonctionnements et ces décisions unilatérales.