Pour la réouverture de la Grande Mosquée de Pantin

0 a signé. Prochain objectif : 2 500 !

Quand elle atteindra 2 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être reprise par les médias et journaux locaux !

La Grande Mosquée de Pantin s'est vu notifier sa fermeture suite à l'ignoble attaque qui a coûté la vie à Monsieur Samuel Paty, professeur d'histoire à Conflans St-Honorine. La Fédération Musulmane de Pantin s'est retrouvée, malgré elle, au milieu d'un déferlement médiatico-politique pour avoir partagé la vidéo d'un parent d'élève qui ne comportait aucun caractère violent ou incitatif à la violence à l'encontre du professeur victime d’un crime abject. 

Dès que les responsables de la mosquée ont été informés de l'attentat, ils ont de suite fait part de leur ferme condamnation et leur solidarité avec la  famille de Monsieur Samuel Paty puis ont appelé à participer au rassemblement Place de la République. Comme en janvier 2015, notre participation à cette manifestation était l'occasion de témoigner de notre attachement à la liberté d'expression et aux valeurs de la République.

Le  responsable de la Mosquée de Pantin et un de ses imams font face à un dénigrement médiatique qui nous choque. Jamais dans leur discours ou positions passés les responsables de la Mosquée de Pantin ou leurs imams n’ont tenu des propos haineux ou insidieux. Ils ont toujours été sans ambigüité contre le terrorisme et toutes les formes de haine et de violence.

D'ailleurs, la Grande Mosquée de Pantin n'a pas attendu ce drame pour revendiquer une unité nationale, pas seulement par des discours mais par une implication sur le terrain auprès des démunis de toute confession et en mettant en place de nombreuses démarches favorisant le dialogue interreligieux et interculturel.

Elle a toujours été un acteur de confiance auprès des institutions et des citoyens.

En fermant la Grande Mosquée de Pantin, ce sont des milliers de fidèles qui sont privés de leur lieu de culte et de leur liberté de pratiquer leur religion dignement. Cette sanction collective est injuste et très disproportionnée.

La Fédération Musulmane de Pantin a  déposé un recours contre l'arrêté de fermeture de la mosquée de Pantin et collabore avec maitres William Bourdon et Vincent Brengarth afin de permettre sa réouverture le plus rapidement possible.

Face à cette injustice, la Grande Mosquée de Pantin appelle tous les citoyens, de toute confession, à signer et à diffuser massivement cette pétition pour soutenir le droit des musulmans de Pantin à préserver leur lieu de culte.