Plus de 140 expulsions forcées à Calais : cela doit cesser. #ShelterNow

0 a signé. Allez jusqu'à 2 500 !


Les expulsions forcées à Calais se sont grandement intensifiées depuis le 31 mars. Les exilés sont expulsés de leur abri, et se font confisquer tente, couverture et matériel. Nous constatons également des opérations de destruction, où les forces de l’ordre pénètrent dans les lieux de vie pour détruire les effets personnels en utilisant objets coupants, matraques et gaz lacrymogène.

Nous venons de publier un rapport accompagné de données sur ces opérations, qui pointe du doigt plusieurs atteintes aux droits fondamentaux et les conséquences de ces expulsions.

Entre octobre 2017 et avril 2018, nous avons observé plus de 140 expulsions forcées.

Les exilés n’ont pas de recours juridique effectif, et reçoivent peu ou pas de solution d’hébergement, même dans des conditions météos difficiles. Cela a des conséquences graves sur leur santé mentale et physique, l’accès aux soins, à l’aide alimentaire ou matérielle.

Ces conséquences sont accrues pour les personnes vulnérables, notamment les mineurs non accompagnés.

Nous faisons face aujourd’hui à Calais à une politique volontaire de dégradations des conditions de vie, afin de décourager les exilés à s’installer dans une région spécifique. Utiliser les conditions de vie comme moyen de dissuasion est injustifiable, quand bien même il y aurait une base juridique ou administrative pour ces opérations.

La lutte contre la formation de bidonville ne peut se résumer à des opérations d’expulsion de terrain : il faut surtout que des solutions d’accueil et administratives soient proposées à ces gens.

C’est pourquoi nous appelons aujourd’hui le ministère de l’Intérieur à mettre fin à ces expulsions. Nous appelons également l’Assemblée nationale à lancer une commission d’enquête parlementaire sur les traitements que subissent les exilés à Calais.

Pour soutenir ces recommandations, signez notre pétition !

 



Auberge des Migrants compte sur vous aujourd'hui

Auberge des Migrants a besoin de votre aide pour sa pétition “Ministère de l'Intérieur: Plus de 140 expulsions forcées à Calais : cela doit cesser #ShelterNow”. Rejoignez Auberge des Migrants et 1 763 signataires.