LES BACHELIERS DE LAMARTINE EN COLERE

0 a signé. Prochain objectif : 5 000 !


LES BACHELIERS DE LAMARTINE EN COLERE

 

 

Nous savons tous la situation mondiale qu’a causé la pandémie de covid-19.
Plus particulièrement par rapport aux examens scolaires, notamment le BACCALAUREAT.

Le ministre de l’éducation Nationale Jean-Michel Blanquer le 3 Avril 2020 a annoncé à la télévision française : «  Pour les élèves de terminale générale et technologique de la même manière, l’ensemble des épreuves sera validé par le contrôle continu.. ».

Le contrôle continu étant valide pour les établissements hors contrat pouvant présenter au jury un livret scolaire.

Nous sommes stupéfaits, aujourd’hui 26 mai 2020, d’apprendre, par un mail reçu 4 jours plus tôt du centre d’examen (Lycée Blaise Pascal) que l’établissement le Cours Lamartine à Abidjan ne fait pas parti de cette procédure et qu’ainsi les élèves devront passer le bac en septembre 2020. Nous nous trouvons écartés de la solution trouvée pour le baccalauréat 2020.

Nous nous indignons face à cette injustice caractérisée. Pourquoi les élèves de Lamartine, qui ont payé les droits d’examen, suivis le programme français durant toute leur scolarité devraient subir un traitement différent des autres sous prétexte de la non-existence d’un contrat (homologation). Tout en sachant que sur le site du ministère de l’éducation nationale française il est dit que les élèves qui peuvent passer les épreuves en septembre sont : « les candidats scolarisés dans un établissement privé hors contrat, n’ayant pas été en mesure de présenter au jury d’examen un dossier de contrôle continu à titre de livret scolaire. »

Le cours Lamartine n’est certes plus un établissement privé homologué (hors contrat) par le consulat de France en Côte d’Ivoire, mais est en mesure de fournir les livrets scolaires de ses élèves.

De plus :

-          Le cours Lamartine est un établissement dispensant le programme français, connu depuis de nombreuses années du consulat général de France en Côte d’Ivoire. Elle a eu l’homologation durant des décennies.

-          Le cours Lamartine a une dérogation du consulat de France pour accueillir des élèves boursiers  français  qui en font la demande auprès du consulat.

-          Le cours Lamartine est le seul établissement à dispenser l’enseignement de la filière STMG

-          Les écoles d’Abidjan (Jules Verne, Descartes….) dont les classes de terminale ne sont pas homologuées, bénéficient du contrôle continu. Pourquoi exclure le cours Lamartine.

 

C’est de la discrimination faites à une école qui a toujours répondu présente pour l’éducation française, surtout dans le moments difficiles politiques où TOUT l’enseignement avait déposé l’éponge et seule le cours Lamartine avait assuré la poursuite des cours (Crises de 2002 et 2004).

 

Les conséquences de la covid-19 sont pour TOUS et nous devons TOUS être traités de la même manière.

 Sommes-nous des sous humains pour être traités de la sorte. Les universités et grandes écoles  du monde entier nous attendront-ils pour faire leurs rentrées prévues de fin aout jusqu’à début septembre ? Les demandes de logement, de visa, de prêt bancaire se feront à quel moment pour nous ? Autant de questions qui nous plongent nous et nos parents dans le désarroi le plus total. L’éducation Nationale veut-elle compromettre notre rentrée universitaire ? Et pour quelles raisons ?!

L’éducation nationale Française hypothèque notre avenir! Et nous disons NON !

Nous vous invitons à signer cette pétition pour faire entendre nos voix et faire valoir nos droits.

LES BACHELIERS EN COLERE

#bacheliersencolere #stopalinjustice #nonaladiscrimination #courslamartinecontrolecontinu