Sauvons les élevages fermiers de volailles avant qu'il ne soit trop tard !

0 a signé. Allez jusqu'à 5 000 !


Sous prétexte de gérer un nouvel épisode de grippe aviaire sur notre territoire et devant l'urgence, le gouvernement impose des normes industrielles aux petits élevages de volailles.

Dépassé par la grippe aviaire dans le sud-ouest, l'état inflige sans détour des mesures sanitaires impossibles à appliquer dans les élevages fermiers.

D'ici le 1er juillet 2018, toutes les exploitations avicoles françaises devront appliquer les normes du décret NOR:AGRG1603907A du 08/02/2016.

A ce jour, un certain nombre d'éleveurs renoncent et préfèrent arrêter leur activité devant le poids de ces mesures.

C'est la fin des volailles et des œufs fermiers (locaux, bio,...etc).

Nous demandons de rencontrer le Ministère de l'Agriculture pour aménager ensemble les mesures de biosécurité.

Merci pour votre soutien et votre engagement

A lire et à diffuser aussi :

Page facebook

France 3 Provence Alpes - 16 mars 2017

Ces normes pensées pour l’élevage industriel et qui détruisent le monde paysan



le Collectif compte sur vous aujourd'hui

le Collectif SAUVE QUI POULE a besoin de votre aide pour sa pétition “Messieurs Stéphane TRAVERT et Nicolas HULOT : Sauvons les élevages fermiers de volailles avant qu'il ne soit trop tard !”. Rejoignez le Collectif et 3 930 signataires.