Pétition fermée

Messieurs les élus du SYMADREM retirez votre pourvoi en cassation

Cette pétition avait 2 102 signataires


  • Je lance cette pétition car je suis indignée de voir l'acharnement que met SYMADREM envers ces pauvres parents qui ont perdu leur enfant .
  • SYMADREM a déjà été condamné deux fois et ils demandent maintenant le pourvoi en cassation.
  • Qu'ils assument leur erreur et qu'ils laissent cette famille en paix

Le 19 juillet 2010 disparaissait Martin Pugliesi, alors âgé de 18 ans. Ce jeune homme qui rêvait de devenir gendarme motocycliste a été victime de sa rencontre inopinée avec un câble, alors qu’il circulait avec sa moto sur une digue du Petit-Rhône.


C’est le SYMADREM (Syndicat mixte interrégional d’aménagement des digues du delta du Rhône et de la mer) qui a fait poser ce câble, pour empêcher la circulation des véhicules.


Ce câble n’était pas signalé et il était complètement invisible si l’on arrivait avec le soleil en face de soi. C’est pourquoi le Tribunal Correctionnel de Tarascon, puis la Cour d’Appel d’Aix en Provence ont condamné le SYMADREM pour homicide involontaire, par imprudence.


Malheureusement pour la famille qui espérait pouvoir enfin faire son deuil (plus de 6 ans déjà), le SYMADREM a décidé de se pourvoir en cassation. Son président en exercice, Monsieur Masson, a déclaré au journal La Provence : « Nous sommes un établissement public qui défend l’intérêt général, il y a un risque de jurisprudence qui nous inquiète » (13/9/2016).


Mais est-ce que l’intérêt général, c’est tenter de faire valider par la justice qu’on peut tendre un piège invisible et mortel en travers d’une voie qu’on sait empruntée régulièrement par des motos, des vélos et des cavaliers ?


Nous, simples citoyens et simples promeneurs, nous répondons non. Les élus du SYMADREM ont commis une terrible imprudence, la justice l’a déjà dit à deux reprises avec des mots très durs. Nous attendons qu’ils assument, enfin, et qu’ils épurent cette dette humaine qu’ils ont contracté.


Oui, il est temps qu’on en reste là et que la famille Pugliesi puisse faire son deuil.
Oui, il est temps que partout en France, les propriétaires de lieux de passages, les responsables des voiries et les élus soient pleinement informés qu’ils ne peuvent impunément installer des obstacles insidieux au mépris de la sécurité des promeneurs. Car depuis ce funeste 19 juillet 2010, 3 décès et une vingtaine de blessés sont venus alourdir la liste des victimes. Alors qu’il s’éteignait doucement, sa maman avait promis à Martin de mener ce combat.


C’est pourquoi nous demandons, par cette pétition adressée à Monsieur Masson, que le SYMADREM retire son pourvoi en cassation.



christiane compte sur vous aujourd'hui

christiane paul a besoin de votre aide pour sa pétition “Messieurs les élus du Symadrem retirez votre pourvoi en cassation”. Rejoignez christiane et 2 101 signataires.