Pétition fermée

Injustice à Vitry-sur-Seine : une expulsion brutale aux Marronniers (quartier Balzac)

Cette pétition avait 296 signataires


Ce mardi 5 juillet 2016 à Vitry-sur-Seine, un couple a été expulsé sans ménagement avec ses quatre jeunes enfants, par les forces de l'ordre.

Alors qu'une une solution financière était mise en place, la SEMISE — qui prélevait le loyer le jour-même — a fait procéder à l'expulsion sans accepter aucun arrangement.

Pas le temps d'emporter le doudou du petit garçon. Le lapin de la famille est resté enfermé sans eau ni nourriture.

Le père est un enfant du quartier : 42 ans dans le même appartement. Les habitants le soutiennent.

Pourtant, après avoir eu des difficultés, ce couple honorait depuis cinq mois ses loyers.

Pourtant, un plan de désendettement était approuvé et acté.

Pourtant, la mairie de Vitry-sur-Seine se vantait, sur six pages du Vitry Mensuel de février 2016, de ne jamais laisser les locataires s'enferrer dans les difficultés et de « redonner de l’espoir à ceux qui auraient perdu courage. »

Pourtant, les services sociaux de la ville, le directeur et le président de la SEMISE, le Maire de Vitry — qui est aussi l'employeur de Monsieur R. — et la Préfecture, étaient tous tenus au courant de l'évolution du dossier.

Mardi 5 juillet au soir, nous avons rencontré Monsieur le Maire, Jean-Claude Kennedy. Déclarant ne pas avoir été informé, il proposait une rencontre dès le lendemain, afin de ne pas anéantir cette famille qui pensait enfin pouvoir sortir la tête hors de l'eau. 

MAIS VOILÀ, ce matin la parole n'a pas été tenue.

Il ne s'agit pas de polémiquer, il s'agit de sortir une famille de la détresse.

Les MOTS doivent avoir un sens
La PAROLE DONNÉE doit être respectée

Monsieur le Maire de Vitry-sur-Seine,
Monsieur le Président de la SEMISE,
nous vous prions instamment de mettre en œuvre la réintégration de cette famille dans son logement.



Ensemble un avenir meilleur compte sur vous aujourd'hui

Ensemble un avenir meilleur a besoin de votre aide pour sa pétition “Messieurs Kennedy et Leprêtre, mettez en œuvre la réintégration de la famille R. dans son logement.”. Rejoignez Ensemble un avenir meilleur et 295 signataires.