Save Fairview Forest / Sauvons la Forêt Fairview

0 a signé. Prochain objectif : 7 500 !


(Pétition en Français plus bas)

Sauvons la Forêt Fairview/ Save Fairview Forest is a citizen’s group fighting to save one of the last remaining forests in Pointe-Claire. We demand that the 50 acre forest and wetland located West of Fairview Shopping Centre be entirely protected from development for the benefit of Pointe-Claire citizens and of the environment.

Petition addressed to Cadillac Fairview Corporation, the Mayor and Council of the City of Pointe-Claire, Mairesse Plante, Premier Ministre Legault et Ministre Charette:

On October 14th 2020 Cadillac Fairview Corporation, a major corporate citizen of Pointe-Claire as joint owner with Ivanhoe Cambridge of the Fairview Mall, released its plans for the massive redevelopment of the site to create a new downtown for the entire West Island, involving the phased building of office towers, 5000 residential units, a seniors residence, a boutique hotel, 'parks' and a retail space. These plans will require clearcutting a minimum of 45 of the 50 acres of mature forest located in the Northwest corner of Fairview Ave and the 40 West service road, South of Brunswick blvd. We acknowledge that this land has been privately owned for a few years. However, we also know that legally, private land owners can make no assumptions about rights to future land use until plans are approved (see Angell Woods decision) and we do not believe that proper ecological studies of the forest were completed before the decision was made to rezone this area.

CONSIDERING that Cadillac Fairview, as a responsible corporate citizen, claims that corporate responsibility is woven throughout every area of our business at Cadillac Fairview. We recognize the interrelationship between environmental, social and governance practices and their impact on the communities in which we operate.'

However:

1) This is the last mature forest in the area. It is already surrounded by acres upon acres of asphalt and concrete. Losing the tree canopy, including hundred year old trees would be devastating and would heavily impact the heat island effect (p.14) in the surrounding area.

2) Cadillac Fairview`s housing index proposal is at a minimum of 90 residences per hectare while the max required by the TOD zones (p.87) (Transit oriented development ) is set at 60 per hectares. In fact, the proposed housing would increase Pointe-Claire`s total population by a third, or 10 000 more residents. The effect this will have on the infrastructure, including traffic, will be untenable.

AND WHEREAS the City of Pointe-Claire:

3) On page 14 (Item 2.3) of the City’s Planning Program proposes: Implementing measures to prohibit overly large waterproof surfaces to avoid creating new heat is-lands, (.), AND Increasing the tree canopy on public and private properties to reduce existing heat islands as much as possible. How is allowing deforestation on this scale helping to achieve these goals? Clearly, 45 new acres of concrete and asphalt is a large waterproof surface. Furthermore, mature forests and wetlands absorb rain water up to 14 times better than nonpermeable surfaces, so we need to ask whether the current infrastructure is able to handle all this extra water and snowmelt.

4) On page 123 (Item 9.7) of the city`s own Planning bylaw states in the section regarding the 'Provisions Concerning the Protection of the Environment' that: 'Any project for the construction or extension of a building or the development of a lot located in one of the natural habitat mosaics in zone Re46, Cb3 [forested area], [...] must be designed and carried out in such a way as to maximize preservation of a forested area or wetland located therein, enhance it and integrate it with the project, taking into account its ecological value, and emphasize its biodiversity', AND any construction within the affected zone '[...] must not compromise the natural water supply.' This proposed project does not, in any way, maximize the preservation of the forested area or wetlands located within it.

5) Pointe-Claire`s own Urban Forestry Policy acknowledges the essential role forests play in cities and indicates a goal of increasing the tree canopy index to 25%(p.14). Allowing the clearcutting of 45 acres in our City Centre is in clear violation of this.

6) The residents of Hermitage in particular will be negatively affected by the clearcutting. Possible higher property values (triggering higher property taxes) hold no value when quality of life is destroyed. The increase in traffic, decrease in air quality, increase in noise levels all contribute to this loss of quality of life.

7) The forest is currently producing oxygen necessary for our survival, filtering the air, mitigating heat island effect, absorbing rain water, buffering the wind and sound, and providing a home to innumerable amphibians such as the Brown Snake,  birds such as the Saw-whet owl and a number of mammals like the Red Fox.

Given that the forest has been allowed to mature for as long as it has, it is now fulfilling a role too important to ignore. Cadillac Fairview has a social responsibility to the neighbourhood they will be impacting. This decision will have far-reaching public health and environmental consequences that we, as residents and concerned citizens will have to contend with for years to come.

With all the previous points in mind, we, the undersigned, demand the following: THAT THE ENTIRE FOREST BE PRESERVED AND LEFT INTACT!

_________________________________________________

Sauvons la Forêt Fairview est un groupe de citoyens qui lutte pour sauver l'une des dernières forêts qui subsiste à Pointe-Claire. Nous exigeons que les 50 acres de forêt et les terres humides situés à l’ouest du centre commercial Fairview soient entièrement protégées de tout développement au profit des citoyens de Pointe-Claire et de l’environnement.

Pétition adressée à la corporation Cadillac Fairview, ainsi qu’au maire et au Conseil municipal de la Ville de Pointe-Claire, Mairesse Plante, Premier Ministre Legault et Ministre Charette:

Le 14 octobre 2020, la corporation Cadillac Fairview, une importante entreprise citoyenne de la Ville de Pointe-Claire en tant que copropriétaire avec Ivanhoe Cambridge du centre commercial Fairview, a dévoilé ses plans pour le réaménagement massif du site visant à créer un nouveau centre-ville pour tout l’Ouest-de-l’Ile. Ce projet implique la construction progressive de tours à bureaux, 5000 unités résidentielles, une résidence pour aînés, un hôtel-boutique, des parcs et un espace commercial. La réalisation de ce projet exigera la coupe à blanc d’au moins 45 des 50 acres de forêt mature situés dans le coin nord-ouest de l’avenue Fairview et de la voie de service de l’autoroute 40 (route Transcanadienne), au sud du boulevard Brunswick.

Nous convenons que ces terres appartiennent à des intérêts privés depuis quelques années. Néanmoins, nous savons aussi que légalement, les propriétaires fonciers privés ne peuvent présumer des droits d’utilisation future des terres tant que les plans n’ont pas été approuvés (voir la décision concernant Angell Woods). Par ailleurs, nous croyons que des études écologiques appropriées concernant cette forêt n’ont pas été réalisées avant que la décision pour changer le zonage de cet espace n’ait été prise.

Or, Cadillac Fairview, en tant que citoyen corporatif responsable, prétend que :

"Chez Cadillac Fairview, la responsabilité sociale fait partie intégrante de tous nos domaines d’activité. Nous sommes conscients des relations qui existent entre les pratiques environnementales, sociales et de gouvernance, ainsi que de l’effet de ces pratiques sur les collectivités dans lesquelles nous menons nos activités".

Cependant, force est de constater que :

1) Il est question ici de la survie de la dernière forêt mature de la région qui est déjà entourée d’hectares de béton et d’asphalte. La perte importante de canopée, qui comprend également des arbres centenaires, aura un effet dévastateur sur l’environnement et l’écosystème, contribuant à la création d’un important îlot de chaleur dans la région (p.14).

2) Cadillac Fairview propose un complexe immobilier de 90 résidences par hectare, alors que le maximum tel que requis par l’aménagement axé sur le transport en commun (TOD-Transit oriented development p.87) est de 60 résidences par hectare. Cette proposition aura pour effet d’augmenter d’un tiers la population de la ville de Pointe-Claire, soit plus de 10 000 habitants. L’impact qui en résultera sur les infrastructures, et en particulier sur le trafic, sera insoutenable.

Attendu que la ville de Pointe-Claire :

3) À la page 19 (article 2.3 e), le Plan d’urbanisme 2011 propose : "d’instaurer des mesures pour interdire les surfaces imperméables excessives pour éviter la création de nouveaux îlots de chaleur …ET…d’augmenter le couvert arboré (tree canopy) autant sur les propriétés publiques que privées pour réduire le plus possible les îlots de chaleur existants". Comment peut-on atteindre ces objectifs avec une déforestation de cette envergure? Clairement que 45 acres additionnels d’asphalte et de béton constituent une surface imperméable excessive. De plus, les forêts matures et les zones humides absorbent l’eau de pluie jusqu’à 14 fois plus que les surfaces non-perméables. Il convient donc de se demander si les infrastructures actuelles sont aptes à gérer les surplus d’eau provenant de la pluie et de la fonte de la neige.

4) À la page 133 (article 9.7) du Règlement de zonage de la ville, dans la section "Dispositions relatives à l’environnement", il est écrit que : "tout projet d’implantation d’une nouvelle construction, d’agrandissement d’un bâtiment ou d’aménagement de terrain, situé dans une mosaïque de milieux naturel d’une des zones Re46, Cb3 [zone forestière],…doit être conçu et réalisé de manière à maximiser la conservation d’un bois ou d’un milieu humide s’y trouvant, sa mise en valeur et son intégration au projet, en tenant compte de sa valeur écologique, et à rehausser sa biodiversité", ET "l’implantation d’un projet de construction […] dans une mosaïque de milieux naturels d’une des zones Re46, Cb3 […] ne doivent pas compromettre l’alimentation en eau du milieu naturel". Le projet proposé ne maximise en aucun cas la préservation de la zone boisée ou des terres humides qui s’y trouvent.

5) La Politique de foresterie urbaine de la ville de Pointe-Claire reconnaît le rôle essentiel que jouent les forêts dans les villes. Elle a comme but d’augmenter l’indice de canopée à 25 % (p. 14). Permettre la coupe à blanc de 45 acres de forêt dans notre centre-ville est une violation flagrante de cette politique.

6) Les résidents du secteur Hermitage seront particulièrement affectés négativement par la coupe à blanc de la forêt. Des évaluations foncières possiblement plus élevées (qui engendre des taxes foncières plus élevées) n’ont aucune valeur lorsque la qualité de vie est détruite. L’augmentation du trafic, la diminution de la qualité de l’air et l’augmentation du niveau de bruit contribuent tous à cette perte de qualité de vie.

7) La forêt produit actuellement l’oxygène nécessaire à notre survie. Elle filtre l’air, atténue l’effet d’îlot de chaleur, absorbe l’eau de pluie et amortit le vent et le bruit. De plus, elle fournit un habitat à certains amphibiens, d’oiseaux, notamment la couleuvre brune et la petite nyctale (oiseau de proie) et de mammifères.

La forêt dont il est question ici a eu l’opportunité d’évoluer au fil des ans et d’atteindre sa maturité. Elle remplit désormais un rôle trop important pour être ignorée. Cadillac Fairview a une responsabilité sociale envers le quartier sur lequel elle aura un impact. Cette décision aura de lourdes conséquences sur la santé publique et l’environnement. Et, ce sont les résidents et les citoyens concernés qui devront affronter ces conséquences pendant des années.

Compte tenu de tous les points précédents mis à l’avant-plan, nous, soussignés, demandons ce qui suit : QUE LA FORÊT SOIT PRÉSERVÉE DE TOUT DÉVELOPPEMENT ET SOIT CONSERVÉE DANS TOUTE SON INTÉGRITÉ!