Confirmed victory
1,478
Supporters

Nous sommes les marmottes et nous n’acceptons plus le couvre-feu imposé à Marseille.

Nous avons fait le choix de vivre ici, de venir de loin, ou de ne pas encore partir loin, acceptant toutes sortes contraintes bien connues sur lesquelles il n’est pas nécessaire de revenir ici tant elles font florès sur les couvertures des magazines nationaux.

Nous sommes jeunes, étudiants ou actifs, nous n’avons pas de voiture par choix ou par manque de moyens, nous sommes sensibles l’environnement ou nous n’aimons pas traîner les embouteillages. Nous sommes abonnés à la RTM ou utilisateurs occasionnels, nous payons une des taxes d’habitation les plus chères de France, et nous n’en pouvons plus de supporter un sous-service en transports en commun !

La situation n’était pas glorieuse, mais nous avions placé quelques espoirs dans 2013 pour changer notre quotidien transports. Hélas, c’est la douche froide ! Atterrés, sidérés, dépités, la décision de MPM sur 2013 est la goutte de trop.

Les marmottes en ont marre…

Marre de devoir caler ses sorties en semaine sur le calendrier de l’OM !
Marre de ne pas pouvoir aller prendre un apéro en bord de mer l’été parce qu’on ne pourra pas rentrer chez soi !
Marre qu’il soit plus simple à un habitant de St Charles d’aller à Aix qu’à Mazargues !
Marre d’entendre les communications institutionnelles sur le renouveau de Marseille et d’être bloqué après 0h30, sans aucun moyen de transport, quel que soit le jour de la semaine !
Marre que les décisions sur les transports en commun soient prises par des gens qui ne se déplacent qu’en voiture !
Marre de lire les études pleine d’autosatisfaction de la RTM qui ne posent pas les questions des horaires et de fréquences !
Et marre de ne pas voir l’ombre d’un débat sur le sujet : avec des études sérieuses, des scénarios, des tests…!

Nous demandons que le sujet soit abordé sans complexes comme dirait l’autre, sans langue de bois, car Marseille ne peut prétendre satisfaire ses ambitions (attirer des étudiants, des habitants, des touristes, entrer dans le Top 20 des métropoles européennes, dynamiser son centre ville, réduire les inégalités, faire baisser le chômage etc…), avec un système de transports en commun sous-développé.

Les marmottes en ont marre de dormir ! Elles se réveillent et demandent à chacun de prendre ses responsabilités : comment la Ville qui entend accélérer, la Chambre de commerce qui veut le Top20, Marseille-Provence 2013 qui attend 10 millions de touristes habitués à des transports dignes, le comité Marseille Centre qui veut dynamiser la Canebière… comment toutes ces institutions peuvent-elles cautionner cette situation ?

Faites passer le message ! Tentons de mettre le sujet au menu des rédactions, de créer le débat, car s’il doit y avoir un changement, c’est aussi et d’abord par là qu’il passe ! Nous savons que ce n’est qu’un des nombreux problèmes de Marseille, mais nous pensons qu’il est central. Que tout ceux qui veulent rejoindre les marmottes signent cette pétition

Les marmottes

Letter to
Cabinet du Président Marseille Provence Métropole
Pour des transports en commun dignes à Marseille, merci de prendre en compte la position de ceux qui comptent sur les transports en communs pour se déplacer.