Contre le passage en sens unique du Pont de Vernaison, envisagé par la métropole de Lyon

0 a signé. Prochain objectif : 5 000 !


  •  Contre la proposition du passage en sens unique du pont actuel de Vernaison, comme l’envisage l’actuelle majorité métropolitaine.
  •  Pour la construction d’un nouveau pont multimodal (voiture, piste cyclable, trottoir, voie réservé transport en commun) pour franchir le Rhône.

Le pont de Vernaison agit en véritable porte d’entrée sur le territoire métropolitain des « Lônes et Côteaux du Rhône » et joue un rôle majeur entre les bassins de vie du sud Lyonnais.

Sous haute surveillance de par sa vétusté, l’ancien exécutif de la Métropole de Lyon envisageait son remplacement par un nouvel ouvrage plus moderne, plus large et permettant d’y intégrer trottoir et piste cyclable, ainsi qu’une voie réservée au transport en commun.

Lors du conseil de la métropole du 25 janvier dernier, la nouvelle majorité annonçait clairement l’abandon de quelconque projet de nouveau pont en remplacement de l’actuel.  Elle envisageait EN OUTRE de passer le pont actuel en sens unique !

Accepter cette proposition revient à dire que nous enlevons purement et simplement une solution de franchissement du Rhône dans un sens de circulation au sud de Lyon.

Plus de 6000 voitures par jour vont devoir transiter par Givors ou Irigny/Pierre-Bénite pour rallier les ponts de Givors ou de Pierre-Bénite.
Les usagers vont devoir faire des détours de plus de 15km : est-ce acceptable et écologiquement responsable ?


Le fait d’abandonner un projet de nouveau pont met également fin à l’opportunité de shunter le passage à niveau du pont actuel ce qui permettrait d’augmenter le cadencement des trains et de développer le projet de RER Sud (Givors / Perrache).
 

La proposition d'un pont à sens unique de la nouvelle majorité métropolitaine est inacceptable, elle nie l'importance des flux quotidiens du secteur, et paralyserait les administrés de tout le bassin de vie.

Il est urgent de se mobiliser pour adopter une solution viable et sereine pour les usagers. 

 

Si vous refusez de voir le pont de Vernaison devenir un mode de franchissement du Rhône à sens unique, nous vous invitons à signer cette pétition.