Maison de retraite : seulement 12 minutes pour être levé, lavé et habillé !!!

                                                 Maison de retraite :

                            12 minutes pour être levé, lavé et habillé

                              Vous trouvez ça suffisant ? Nous non !!!

Nous, directeurs d’établissement et professionnels de santé souhaitons attirer votre attention sur la dégradation progressive des conditions de vie et de soins des personnes âgées dépendantes.

Nous dénonçons la baisse des financements publics, l'augmentation du prix de journée et l’impact sur la qualité des soins due à ces conditions de travail.

Les soins deviennent maltraitants en raison du manque de personnel imposé par les politiques publiques et appliquées par les ARS et les conseils départementaux.

Nous assistons, impuissants, à une véritable déshumanisation de l'accompagnement des personnes âgées.

C’est par deux exemples concrets que nous souhaitons attirer votre attention sur cette question de société et de santé publique :

Au niveau financier,

Les budgets alloués ne correspondent pas aux besoins réels du terrain.

Depuis plusieurs années, une décote est systématiquement appliquée par les pouvoirs publics sur le budget soin des établissements accueillant des personnes âgées dépendantes. En Aquitaine, elle peut représenter jusqu’à 15 à 20% du budget alloué initialement par l’ARS elle-même. Ce qui représente, pour un établissement moyen, 2 à 3 postes d'Aide-Soignante en moins par an.

Mais le plus grave reste à venir en 2017, avec l’arrivée des nouvelles règles budgétaires, les possibilités d’échanges et de négociations avec les autorités vont être totalement supprimées !

Au niveau du soin,  

Est-ce qu'une aide-soignante est bientraitante et bienveillante en réalisant plus de 13 toilettes en une matinée?
Comment considérer et respecter une personne âgée comme un être humain en si peu de temps ?
Comment lui permettre de garder son autonomie et sa dignité dans ces conditions?

Nous, professionnels de terrain, nous tentons au quotidien de résoudre l’équation impossible d’une prise en soin personnalisée et de qualité avec des moyens qui se réduisent comme peau de chagrin d’années en années.

De nos jours, nous nous interrogeons sur le degré de civilisation de notre société à la manière dont elle traite ses personnes âgées…

Nous demandons une meilleure prise en compte des besoins des personnes âgées ainsi qu’une revalorisation des budgets.

Nous en appelons à votre responsabilité citoyenne pour faire de ce sujet une priorité en vue de l’élection présidentielle.

Collectif : Médecins, directeurs, psychologues, infirmiers, psychomotriciens, aides-soignants des EHPAD et USLD

Dr Christophe Jasicki - Médecin-coordonnateur, membre de l'association des médecins-coordonnateur en Béarn et Soule, Anna Cywinska - Psychologue, présidente coordination Aquitaine FFPP (Fédération Française des Psychologues et de Psychologie), Karine Dumond- Psychologue, présidente d'APsyG (Association de Psychologue en Gérontologie en Béarn et Soule), Geneviève Ponton (Psychomotricienne)

Ils soutiennent la pétition:

Directeur d'EHPAD :
Mme Laurence DAILLY, Mme Isabelle DAVNCENS, Mme Catherine SAUBADU, Frédéric LEMOULT

Associations :
Association de familles de résidents EHPAD : Mme Maryse GAUTIER LEGHLID
FNAPAEF : Présidente Mme Joëlle LE GALL
FFPP (Fédération Française des Psychologues et de Psychologie)
Génération mouvement- les aînés ruraux : Mr Gérard PERRIER (administrateur)
Association Serge Rouéllé
Président d’un conseil d’administration d’une EHPAD : Marc LAFORRE

Aides-soignantes : Mme Elodie VIGNAL, Mme Isabelle PASQUIER, Mme Corinne BROSSARD, Nathalie DUBORT, Mme Mireille BUCCIARELLI, Maurine FISCHBACH, Eliane SERVAIS, Isabelle WEERTS, Odile BOCQUET, Chloe FOUQUET, Raphaele LEAPHA, Loubna KHAMAL, Stéphanie PIRODON, Celine VAN DEN BROECK, Angélique COLFAUX, Fatima SADOUN, Marie France DE GENST, Laurence FAYARD, Sonia SORRE, Eliane DARGERE, Nadege BELUGUE RODRIGUEZ, Benoit VERDIER, Sylvie marilyne CHIAROTTO, Ludivine DERNAUCOURT, Inès GARCIA, Florence SOUVERBIE, Elisabeth MOUGIN, Marie-Thérèse THONNARD, Emmanuelle MEIGNEN, Valérie GARAGNON, Marie Christine LEFEVRE, Karine LETANGT, Emmanuelle DENIS, Géraldine BRUNEL, Jacqueline ESCURE, Tiffany DUTTER, Laurence RIBEIRO, Martine CHAMBON, Coralie DE SOUSA, Abla MAHYO, Laeticia LAMARI,

IDE/ Cadre : Mme Emmanuelle RUAU, Sylviane BILLE, Mme Séverine ROUSSEAU, Mr Bernard ZERATH, Virgine FRERE, Audrey BOURLET, Emilie GUIONNET, Fadma BAHOU, Marie METZ, Catherine ANDRE, Marie christine LEDRU, Coralie GUESDON, Stéphane CLEMENT, Mickaël LOHIER, Florence METIN, Stéphanie CLEMENT, Catherine MOLORD, Florence RIFFAUD, Baptiste HUOT, Sonia GATIGNOL,


Médecins : Dr Philippe GUILLAUMOT, Dr Yane TILLIE, Dr Christophe SANS, Dr Jean-François Deyris, Dr Guillaume SENNES, Dr Remy STROBEL, Dr Pascal POZZI,

Psychologues : Nadia FERHATI, Soline ROBERTET, Nathalie BROUARD, Béatrice HAYEZ, Isabelle HARITCHABALET, Leïa CARE, Alicia COLLARD,

This petition will be delivered to:
  • ministre de la Santé
    Marisol Touraine
  • Candidat à l'élection Présidentielle
    Emmanuel Macron
  • Candidat à l'élection présidentielle
    François Fillon


Collectif représenté par le Dr Christophe JASICKI started this petition with a single signature, and now has 11,402 supporters. Start a petition today to change something you care about.