Réquisition d'un chien maltraité

0 a signé. Prochain objectif : 7 500 !


Lenteur administrative à maltraitance

Appel de l'Association La Voie Féline

Chers lecteurs, cette histoire est une goutte dans l’océan de la souffrance animale. Mais nous devons intervenir. Tous ensemble.

Les faits :

De nombreuses personnes ont constaté un cas de maltraitance sur chien et ont appelé la police. Un chien restait enfermé des jours durant sur un balcon, sans sorties, par tous les temps en août alors que la température a dépassé les 40 degrés à l’ombre.

Contactée au mois d’août 2019 par la police municipale de Châtenay Malabry, notre présidente s’est rendue sur les lieux indiqués plusieurs fois, dans l’espoir de rencontrer les maîtres et trouver une solution avec eux. Elle n’a trouvé que porte close, entendant les gémissements du chien sur le balcon.

Au nom de l’Association La Voie Féline, elle a réuni des attestations de plusieurs membres du voisinage. Tous ces témoignages ont été remis à la police, accompagnant une plainte déposée par notre présidente, Sylvie, pour mauvais traitements à animal.

Résumé des faits relatés dans ces attestations :

Constatation à de très nombreuses reprises que le chien était maintenu sur le balcon, portes et volets fermés, par les fortes chaleurs comme les grands froids, au soleil ou sous la pluie…Cela se produit depuis 2016 !

Avec peu d’espace pour se mouvoir (balcon encombré entravant les mouvements), et dans une totale solitude. Il gémit beaucoup, et quand il aboie « trop » il est frappé par ses maîtres.

Les suites :

Le 11 décembre 2019, la police envoie un courrier à la mairie. La chef du commissariat de Châtenay y parle de "nuisances occasionnées par la présence constante d'un chien sur un balcon...", de la contravention possible que risque les propriétaires (contravention 4éme classe = 135€), de sa satisfaction du devoir accompli dont elle se félicite et surtout de son conseil averti quant au rappel du règlement intérieur à renouveler par le bailleur lors de la présence d'animaux domestiques dans nos logements.

Et le chien, direz-vous ? Oublié !

Après de nombreux rappels de La Voie Féline, la mairie a donné ce document afin d’exprimer sa sérénité face à la situation si bien gérée par les services de police.

Loin de rassurer notre présidente, c’est tout le contraire qui se produit à la lecture des aberrations de ce courrier de la chef de police. C’est ainsi que ne tarde pas sa réponse au maire. (Nous partageons ces courriers avec vous afin que vous puissiez les lire, en toute transparence).

Et aujourd’hui ?

Le chien est à présent enfermé dans une cage à l’intérieur de l’appartement. 24 heures / 24, confiné dans 1m². Youpi !

La police se félicite, plus de nuisances …tout va bien dans le meilleur des mondes.

Nul doute que les coups pleuvent toujours. Il continue à être exploité pour le travail du maître, comme un outil de travail.

Ah, oops, erreur : les outils sont mieux soignés que cela en général !

Alors on fait quoi ?

Du bruit !

Peut-être que si la police reçoit des appels, des courriers…Si les Châtenaisiens s’insurgent, les choses bougeront plus facilement. Téléphone de la police: 01.40.91.25.00 

Et signez! Plus il y aura de signataires, plus il y aura de poids.

Pour voir les courriers de la police, de l'Asso au maire etc vous pouvez consulter notre page: https://www.facebook.com/lavoiefeline/