Ensemble, sauvons la cheminée de St Quentin la Poterie (30) !

0 a signé. Prochain objectif : 1 000 !


La municipalité de notre village est en train de vendre le terrain de l’ancienne usine Job Clerc pour y construire un ensemble de logements.                                           

Or,  pour ce faire, la dernière cheminée intacte du village et de ses environs serait détruite.

Construite à la fin du 19e siècle et haute de 29 m., elle est un symbole de l’industrie de la terre cuite en Uzège. A ce titre, elle est inscrite à l’inventaire du patrimoine culturel.  

Depuis le néolithique, l’histoire de Saint Quentin La Poterie est liée à la terre cuite grâce aux gisements d'argile et de sables réfractaires de son territoire. 
Notre village a trouvé un nouvel essor économique et culturel depuis que l’activité potière a été ré-installée dans les années 80, par Nicole Bouyala, maire du village à ce moment-là, avec la création du « Musée de la Poterie Méditerranéenne » et l’installation de la galerie « Terra Viva ». En 2017, une subvention de 40 000 euros  a été obtenue dans le cadre d'un projet européen LEADER pour travailler sur l'identité du village et valoriser son patrimoine. Ce programme est actuellement mis en œuvre par une commission qui implique la mairie, l'office culturel, l'association des métiers d’art et l'office du tourisme d’Uzès. Parallèlement, la chambre des métiers du Gard met en place le projet  « Détours savoir-faire » afin de capter le flux touristique du Pont du Gard jusque Saint Quentin La Poterie. 
Comment peut-on, simultanément, mener des actions subventionnées par l'Europe et le Département en faveur du patrimoine,  et détruire cette cheminée, symbole du village et témoin de son passé industriel ? 

Nous sommes bien sûr favorables à la construction d'habitations au cœur du village, MAIS en conservant la cheminée.                                                        Aidez-nous, nous sommes démunis devant ce projet de destruction !