C'est le Brésil? Non c’est à Reims! sauvons ces arbres, nos alliés pour l'avenir

0 a signé. Prochain objectif : 5 000 !


Une canopée à Reims...eh oui! Ces arbres sont des alliés pour adapter notre ville au réchauffement climatique et aux futures canicules.

En pleine semaine du développement durable, la Ville de Reims décide d'abattre plus de 160 arbres sur le parc des basses promenades, site classé depuis 1932. Dans le cadre du projet de rénovation basses promenades.
La plupart sont relativement jeunes et pourraient vivre au moins 100 ans.
En effet, le Groupement National de Surveillance des Arbres est venu à Reims, accompagné d'un expert indépendant. Celui-ci a fait une étude de l'état phytosanitaire de ces arbres et leurs viabilités. Le constat est sans équivoque, les arbres déclassés par les autorités sont en pleines santé, pour la majorité, car ils sont jeunes! Une expertise complète et détaillée sera bientôt disponible.

Depuis le début de la semaine, des mobilisations et des rassemblements se sont formés contre ce projet, en particulier, contre l’abattage de ces arbres. Reims a la chance d'avoir une forêt urbaine en plein cœur de la ville, source de fraîcheur et puit de carbone pour un air plus respirable malgré le trafic autoroutier très dense en ces lieux.

Signez cette pétition pour préserver ce patrimoine pour les habitants humains et ma biodiversité de Reims.

Demandez au Maire de Reims de revoir le projet en préservant plus d'arbres et prendre en compte l’urgence écologique, ce projet dans sa forme ne serait-il pas obsolète? Revoir en urgence ce projet serait un signe fort qu’Arnaud Robinet prépare Reims aux enjeux climatiques. Il a l’occasion de faire un acte historique pour l’intérêt général de Reims.


Et le lien de la cagnotte helloasso pour les frais de justice que nous aurons (à mettre avec la pétition) : https://www.helloasso.com/associations/groupe-local-attac-reims/collectes/mobilisation-contre-l-abatage-de-plus-de-160-arbres-sur-les-basses-promenades