Pétition fermée

Faisons annuler la vente de la Beurrière

Cette pétition avait 52 signataires


La vente de la Beurrière : Un détournement de 1 Million d'euros

Un scandale financier, un gâchis patrimonial !

L’ancienne carrière de la Beurrière est un lieu de mémoire, un symbole de dur labeur pour ceux qui y ont travaillé. Elle a été acquise par la commune de Mellé en 2003 pour un montant de 122 000 € dans le but de sauvegarder le patrimoine industriel et culturel des anciennes carrières de granit du Nord-Est de l’Ille et Vilaine.

Dès la fin de l’extraction du granit, la Beurrière a été utilisée pour diverses activités touristiques. Tout le monde se souvient du 22 Octobre 1999, date de la première mise à l’eau du vaisseau de granit présenté à Brest 2000. La Beurrière a accueilli trois symposiums internationaux de Granit (1997, 2007 et 2012)  à l’occasion desquelles des sculptures monumentales ont été réalisées.

Le 18 Octobre 2014, Madame Tylek, maire de Mellé, inaugurait le projet touristique retenu dans le cadre du contrat de pays du pays de Fougères pour les années 2006 à 2012 : « Carrière de la Beurrière – Circuit des cinq énergies ». L’installation de cet équipement touristique a fait l’objet de 722 000 € d’argent public.

En comptant les différents investissements effectués depuis son acquisition par la commune, la Beurrière aura donc coûté près d’un million d’euros à la collectivité.

Le 20 Juillet 2015, Madame Tylek, maire de Mellé, signait l’acte de vente de l’ancienne carrière de la Beurrière pour 60 000 € sans désaffectation ni déclassement et sans présenter aucun projet d'intérêt général.

Dès la fin du mois de Juillet, Isabelle Buat, conseillère municipale, contestait cette vente scandaleuse auprès du tribunal administratif de Rennes.



Sauvons la Beurrière compte sur vous aujourd'hui

Sauvons la Beurrière a besoin de votre aide pour sa pétition “Mairie de Mellé: Soutenons Isabelle Buat pour l'annulation de la vente de la Beurrière”. Rejoignez Sauvons la Beurrière et 51 signataires.