Oui à un espace végétal à proximité du lycée Carnot de Dijon. Non à un immeuble de plus

0 a signé. Prochain objectif : 500 !


            La ville de Dijon a récemment décerné une promesse de vente sur un terrain dont elle est propriétaire à un promoteur immobilier pour construire un immeuble de logements sur le terrain vague à l'intersection du boulevard Thiers et de la rue Ledru-Rollin (zone non hachurée sur le plan ci-dessus). Malgré le fait que ce quartier est déjà particulièrement dense, malgré le fait que ce quartier ne dispose pas de jardin public à proximité immédiate, malgré l'opposition des élus écologistes de Dijon qui font pourtant partie de la majorité de M Rebsamen, ce projet est toujours en cours.

            Nous habitants des quartiers Centre ville Maladière - Drapeau - Clémenceau, habitants de la ville de Dijon, personnel et élèves du lycée Carnot demandons à la ville de renoncer à ce projet de vente et de construction. En effet, notre quartier est déjà très dense avec une multitude de constructions hautes sans aucun retrait vis à vis du trottoir.

Ce quartier s'est encore récemment densifié avec les immeubles construits sur le site Lejay - Lagoutte. Le boulevard Thiers est saturé de circulation automobile induisant une importante pollution atmosphérique et des embouteillages récurrents. Notre quartier aurait besoin d’un espace végétal, d’un espace de respiration. De plus cet espace végétal à proximité du lycée Carnot sera apprécié des riverains, de tous les dijonnais mais aussi des lycéens qui n'ont que le trottoir pour se retrouver avant ou après les cours.

            La végétation amortit en été les pics de chaleur grâce à la transpiration des feuilles. Dijon a besoin de tels espaces de fraîcheur, en particulier au centre ville de Dijon pour diminuer les pics de chaleur. Cet espace végétal ne pourra qu'embellir le quartier. Nous voulons du beau, pas du béton.

            Aujourd'hui, seule une promesse de vente est actée. L'acte de vente n'est pas encore signé. Nous demandons au maire de Dijon de renoncer à cette vente et de co-construire avec les habitants et usagers du lycée Carnot cet espace végétal.

            Notre action collective peut arrêter ce projet. Comme à Notre-Dame-des-Landes, comme aux Lentillères, notre mobilisation peut arrêter ce processus infernal de bétonisation à outrance.

            Ensemble, mobilisons-nous et agissons pour une ville plus verte.

Le collectif pour un espace végétalisé en face du lycée Carnot