Halte à la densification immobilière Rue du Maisniel, Clermont-Ferrand !

Halte à la densification immobilière Rue du Maisniel, Clermont-Ferrand !

0 a signé. Prochain objectif : 1 000 !
Quand elle atteindra 1 000 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
Collectif Maisniel Rivière Bayard a lancé cette pétition adressée à Mairie de Clermont-Ferrand et à

Suite à l’affichage du permis de construire sur le terrain situé 11 rue du Maisniel à Clermont-Ferrand, nous venons par la présente pétition vous faire part des très vives inquiétudes de riverains du quartier et vous demander de reconsidérer votre décision accordant une autorisation d'urbanisme sur le terrain en question.

En effet, si nous comprenons l’intérêt du projet pour loger les habitants toujours plus nombreux de la métropole, il est toujours triste de voir un bâtiment historique détruit. Même si nous avons noté qu’une infime partie du bâti serait réutilisée pour rénover un autre bâtiment, c’est une perte architecturale importante. Il aurait été souhaitable de conserver ce bâtiment et son parc abritant des arbres pluri centenaires pour qu’il soit utilisé par la ville pour des installations servant la population et ainsi participer au maintien et au développement des espaces verts qui manquent cruellement à Clermont, en particulier en ces temps où le climat nous force à redemander l’aide de la nature pour nous protéger.

Vous trouverez ci-après les problématiques qui nous amènent à exercer ce recours :

1-      La construction est prévue sur 5 étages. Le PLU indique une limite de 16m qui est dépassée au niveau du 5ème étage. De plus, les perspectives des schémas donnent l’impression que le bâtiment s’intégrera harmonieusement en montrant les maisons alentour plus grandes qu’elles ne le sont.

2-      Nexity a prévu la construction de 36 logements avec seulement 36 places de stationnement. Ce chiffre est très éloigné des réalités des habitants qui ont majoritairement 2 voitures par ménage en particulier étant donné que les appartements seront en moyenne de 76m². Cela entrainera sans aucun doute des problématiques de parking dans les rues avoisinantes où les résidents ont déjà actuellement des problèmes pour se garer car les maisons n’ont souvent pas de garage ou de place de stationnement. Cela s’ajoutera aussi aux usagers qui utilisent le quartier comme aire de stationnement pour éviter les stationnements payants du centre-ville. Aucune solution alternative, comme la mise à disposition de voitures électriques partagées pour les habitant, ne sont proposées.

3-      L’augmentation de la densité de population devrait aussi s’accompagner d’une réflexion sur la circulation globale alentour puisqu’elle est déjà très importante avec par exemple une rue de Bellevue saturée tous les matins.

4-      Les travaux majeurs prévus pour construire un bâtiment de cette taille ne seront pas sans conséquence sur la stabilité des terrains alentour, dans un quartier où nous avons déjà de nombreuses problématiques de fissures et terrains instables liés à un terrain argileux supportant mal les sècheresses de plus en plus nombreuses (voir courriers des habitants demandant un arrêté catastrophe naturelle finalement déclaré le 9 aout 2019 et nombre de dossiers ouverts chez les assureurs pour les terrains jouxtant directement les parcelles concernées par les travaux).

5-      Le permis de construire note qu’il n’y a pas de végétation remarquable sur les parcelles. Cela est difficilement recevable puisque le terrain abrite de très nombreux arbres, en particulier un tilleul pluri centenaire de plus de 15 mètres de haut. La parcelle voisine abrite également un cèdre pluri centenaire. Le PLU indique que la végétation de qualité présente sur la parcelle devra être préservée. La destruction de ce parc est également en contradiction avec le vœu sur l’urgence climatique adopté par votre conseil municipal du 27 septembre. En plus du scandale que représente la destruction d’arbres qui ont mis des centaines d’années à arriver à ce stade, la destruction du tilleul et des racines du cèdre (qui risque de l’affaiblir et de compromettre sa stabilité) accentuera également le risque de déstabilisation des terrains avoisinants. Ce parc de verdure est également un lieu abritant de nombreuses chauves-souris qui sont protégées ; elles perdront, avec la construction de cet immeuble, une partie de leur habitat, habitat qui se raréfie en ville.

Nous vous remercions de prendre en compte ces éléments pour revoir votre décision concernant ce permis et vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, l’expression de nos salutations distinguées.

0 a signé. Prochain objectif : 1 000 !
Quand elle atteindra 1 000 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !