Non au nouveau "plan" de circulation à Avignon !

0 a signé. Allez jusqu'à 1 000 !


Ce n’est un secret pour personne : les difficultés de circulation sont invivables dans notre ville.

Autant les complications liées au chantier du Tram étaient compréhensibles et attendues, autant la situation actuelle devient ubuesque. La partie sud des remparts est bloquée depuis des mois. Loin de régler ce problème, la municipalité choisit d’accumuler d’autres modifications qui rajouteront des bouchons aux bouchons : inversion des sens de circulation dans l’intra-muros, voies de bus intermittentes sur le boulevard Limbert, aménagements discutables pour les lignes Chron’Hop, travaux sur l’avenue Pierre Sémard, sens unique de l'avenue des Amandiers, les quelques places de stationnement de la rue Thiers la réduisant à une voie…

A la rentrée, l’impact sera douloureux pour les citoyens confrontés aux embouteillages en permanence. On ne fait pas d’écologie quand on crée des bouchons partout avec des voitures à l’arrêt, moteurs allumés. Qui peut croire naïvement qu’en créant des bouchons, on crée une envie pour les transports en commun ? En voulant dissuader les avignonnais de prendre leur voiture, on les dissuade surtout de se déplacer sur Avignon voire d’y habiter.

C’est pourquoi il faut proposer collectivement des solutions de bon sens pour alléger le quotidien des avignonnais.

Le nœud principal de crispation se trouvant au sud des remparts, l’organisation de la circulation doit être améliorée en expérimentant une circulation à sens unique entre la porte St-Roch et la porte Limbert. Pour cela il faut revenir sur le plan de circulation de l’intra-muros, notamment en remettant la porte Limbert entrante et non sortante. Boulevard Limbert, avenue Pierre Sémard, porte Limbert, porte Maganen, avenue des Sources : tous ces axes débouchent sur le sud des remparts rendant la situation inextricable. Il faut également maintenir un accès au parking Jean Jaurès en venant de l’est, en longeant le rempart Magnanen par l’intérieur. Enfin, il faut reporter les autres modifications comme les voies de bus du boulevard Limbert le temps d’évaluer la circulation autour des remparts après la mise en service du Tram.

L’objectif de supprimer le trafic de transit dans l’Intra-Muros est louable et certaines modifications sont de bon sens comme la piétonisation de la percée Favart mais cela ne nécessite pas tous ces changements.

Le tramway d’Avignon se fera et sa réussite sera l’affaire de tous. 

La priorité doit être donnée à la réussite du Tram et à la diminution des embouteillages.

Nous disons donc NON aux choix de la mairie qui transforment la ville en cauchemar pour les automobilistes !

Un autre plan de circulation est possible.

1er signataire : Jean-François Cesarini, député de la 1ère circonscription