Pétition pour la sauvegarde des Jardins des Vertus

0 a signé. Prochain objectif : 2 500 !


A Aubervilliers : Rangez vos engins, laissez-nous les jardins !
 

Au pied du fort d’Aubervilliers, les jardins des Vertus sont cultivés depuis un siècle par des jardinier·es  et des ouvrier·e·s qui y font pousser des courges, des pommes de terre, des tomates, de la sauge, des cerisiers, des pommiers, des belles de nuit ou encore des amaranthes.

Mais ce trésor de petites parcelles et de cabanes est aujourd’hui menacé : la Société du Grand Paris veut y stocker les déblais du chantier de la station Fort d’Aubervilliers de la nouvelle ligne 15 du métro. Plusieurs milliers de mètres carré de jardin et des dizaines d'arbres sont menacés de finir sous les gravats.

L’aménageur promet de déposer provisoirement les gravats sur les jardins, et de les déplacer quand les travaux seront finis. Mais une fois les déchets de chantier accumulés sur les potagers, les fruits et légumes ne pourront plus y pousser. L’esprit centenaire des lieux aura disparu. Et les arbres coupés ne renaîtront jamais. Une piscine d’entraînement pour les Jeux-Olympiques de 2024 risque aussi à court terme d’amputer les Jardins des Vertus.

Des hectares de friches existent ailleurs dans la zone à proximité. Nous demandons que les déblais du chantier de la station de Fort d’Aubervilliers soient déposés à un autre endroit. Nous demandons que les jardins des vertus soient préservés dans leur intégralité. Nous demandons aux candidat·e·s aux élections municipales et aux maires déjà élus d’Aubervilliers, Pantin, Bobigny et La Courneuve de s’engager à préserver, notamment par un classement adéquat, ces trésors de jardins potagers.

Ensemble agissons contre la réintoxication du monde !

#Agir17juin #StopReintox #mondedapres
Pour plus d’infos : jardinpasdengin@riseup.net/