Pétition fermée

Pour le maintien en Dordogne des mineurs isolés du CAOMIE 14

Cette pétition avait 711 signataires


Madame la Préfète de la Dordogne,
Monsieur le Ministre de l’Intérieur,
Monsieur le Président du Conseil Départemental de la Dordogne,

Le 03/11/2016 quarante mineurs étrangers sont arrivés de la "jungle" de Calais et ont été provisoirement accueillis au manoir du Chambon à Montignac (CAOMIE 14). Lorsqu'ils ont quitté leur pays leur objectif était de rejoindre le Royaume Uni où beaucoup ont de la famille en mesure de les prendre en charge. Au mépris des accords internationaux, les autorités britanniques ont fait savoir à la plupart d'entre eux, oralement et sans motiver leur décision, que leur demande d'accueil au Royaume Uni était rejetée.

Ces mineurs réfugiés risquent maintenant d'être affectés à d'autres centres d'accueil dispersés sur tout le territoire national. Alors qu'ils avaient enfin pu retrouver quelques repères, une vie régulière et sécurisée, lier des relations amicales et affectives entre eux ainsi qu'avec des habitants de Montignac, ils risquent une fois de plus de se retrouver seuls et d'être tentés de repartir vers l'Angleterre au péril de leur vie.

Les bénévoles ayant suivi ces mineurs depuis leur arrivée en Dordogne les connaissent individuellement, ils connaissent leurs fragilités et leurs affinités, mais aussi leur désir de reprendre une vie normale et d'être de nouveau scolarisés, c'est pourquoi ils s'engagent à continuer à leur apporter une aide matérielle et morale s'ils restent hébergés à une distance raisonnable de Montignac. Certains de ces bénévoles sont d'ailleurs disposés à héberger nominativement quelques uns de ces adolescents.

     Madame la Préfète de la Dordogne,
     Monsieur le Ministre de l’Intérieur,
     Monsieur le Président du Conseil Départemental de la Dordogne,

     Ne laissez pas les mineurs isolés, provisoirement accueillis au manoir du Chambon à Montignac, qui ont déjà vécu tant d'épreuves et de souffrances durant leur courte vie, qui ont pourtant tant apporté à notre communauté par leurs qualités, leur vitalité, leur courage, ne les laissez pas repartir à nouveau sur des routes incertaines! Donnez-leur la chance d'essayer de se construire une vie meilleure au plus près des amis qu'ils se sont faits ici!

     Nous sollicitons votre bienveillance pour alerter les autorités compétentes afin que ces jeunes soient maintenus en Dordogne par groupes de deux ou trois suivant leurs affinités.

Un groupe de bénévoles du CAOMIE 14

Avec le soutien de RESF 24
Avec le soutien de la Ligue des Droits de L'homme Grand Périgueux



Adolphe compte sur vous aujourd'hui

Adolphe COLINAS a besoin de votre aide pour sa pétition “Madame la Préfète de la Dordogne, maintenez en Dordogne les réfugiés mineurs isolés du CAOMIE 14”. Rejoignez Adolphe et 710 signataires.