Sauvons le Comédia !

0 a signé. Prochain objectif : 5 000 !


Manifeste : plan de sauvegarde du Théâtre « Le Comédia » Quartier du Mourillon – Ville de Toulon

Le Comédia, théâtre de quartier au Mourillon est à vendre. Aujourd’hui, tous les acteurs culturels s’accordent à penser que le théâtre associatif Comédia est un des seuls à condenser toute la qualité d’une offre culturelle complémentaire aux scènes labellisées, aux théâtres municipaux, et aux théâtres privés du territoire de la métropole.

Le bâtiment construit en 1921 a traversé le siècle, en évoluant au gré des modes et des tendances, au service des arts et de la culture : de cinéma à théâtre, c’est un lieu d’échange pour les habitants. Bombardé pendant la 2nde guerre mondiale, restauré à maintes reprises, son histoire est intimement liée à celle de Toulon…Le Comédia est emblématique d’une forme de résistance, il ne peut pas disparaître !

Ce n’est pas la première fois qu’un lieu culturel est à vendre dans la région. Difficile de ne pas penser au destin que le Théâtre Apollinaire, à la Seyne sur mer, connait depuis 2014 avec une vente qui n’a jamais abouti. Six ans plus tard, ce théâtre est à l’abandon, bien triste fantôme urbain. En France, détruire un lieu culturel n’est pas chose aisée(1). L’abandonner en revanche…Et pourtant, en 2020, l’histoire de l’Appolinaire se répète avec le Comédia. Son avenir est sans ambiguïté menacé par l’intérêt que son emplacement suscite auprès de promoteurs immobiliers.

La scène se passe donc désormais au Mourillon : ses plages, ses commerces, la vie nocturne de ses bars et restaurants. Un quartier bien vivant, … et envié des promoteurs, pour qui la tentation spéculative est forte ! L’un d’entre eux, spécialiste immobilier dans la grande distribution, est sans surprise celui qui répond à l’appel d’offre. Mais à quoi bon vendre un théâtre pour en faire une énième grande surface ? Affaiblir les artisans en place ? Tuer ou blesser la singularité de ce quartier ?

Face à cette menace, un collectif de quatre trentenaires toulonnais(2) se rassemble dès le mois d’avril 2020 pour se positionner en concurrents. Nous avons élaboré un projet alternatif à la destruction du théâtre proposant une programmation artistique éclectique, favorisant le lien social et la mise en réseau d’acteurs locaux. Nous souhaitons faire perdurer la dynamique territoriale et le besoin d’activité culturelle de proximité, si chère à la Métropole, et essentielle de nos jours.

Accompagnés par Mozaïc(3) pour garantir la faisabilité artistique, soutenus par la banque pour garantir le réalisme économique, encouragés par Charles Berling, directeur de la scène nationale Châteauvallon-liberté, le projet du collectif Comedia est économiquement crédible, et culturellement profitable à tous. Mais, même si le projet culturel est éthiquement plus juste, une association de particuliers ne fait pas le poids face à la force financière d’un promoteur.

Et l’horloge tourne… le temps nous manque. L’offre du promoteur expirera le 31 octobre 2020. Des solutions sont encore à l’étude pour constituer une offre plus élevée, et séduire le propriétaire mais nous avons besoin de temps pour trouver l’argent qui manque. Nous lançons donc un appel fédérateur à l’ensemble des acteurs culturels de la ville, aux toulonnais, aux amoureux de la culture et du patrimoine. Nous vous sollicitons : rassemblez-vous avec nous pour la sauvegarde du Comédia !

(1) Selon l’article 2 de l’ordonnance n°45-2339 du 13 octobre 1945 relative aux spectacles, aucun théâtre ne peut être démoli sans l’autorisation du ministre chargé de la culture.

(2) Roxane, Johanna, Sebastien et Olivier sont 2 entrepreneurs et 2 cadres supérieurs toulonnais.

(3) MOZAIC, pôle d’accompagnement pour les structures artistiques, travaille avec 40 entités culturelles de la région.