Pétition fermée

NON AU DESASTRE URBAIN

Cette pétition avait 890 signataires


La mairie d'Albi et le conseil de la communauté d'agglomération de l'albigeois soutiennent un projet d'implantation d’un ensemble commercial constitué d'un magasin de bricolage (LEROY MERLIN ) d'une surface de 11580 m2 de vente, de 6 magasins d'équipement de la maison d'une surface de vente de 4493 m2, et de deux restaurants, au lieu dit Mazars le long de l'avenue de Saint-Juéry.

CE PROJET détruirait un bâtiment de valeur historique, la ferme de la Renaudié.

CE PROJET supprimerait 9 hectares de terres, actuellement cultivées, en zone périurbaine.

CE PROJET impacterait très négativement la vie d'un quartier et des usagers de la RD 100.

CE PROJET démesuré et dépassé, serait néfaste selon de nombreux experts économiques.

NOUS, citoyens soucieux d'un développement urbain respectueux, ne voulons pas d'une zone commerciale supplémentaire à Albi, l'agglomération étant déjà largement dotée en ce domaine.

NOUS PENSONS que sacrifier ainsi des terres agricoles en les recouvrant de bitume et de béton, est une ineptie.

NOUS PENSONS que la ville de demain doit être une ville vivante en son cœur et que la première zone commerciale à imaginer est son centre.

NOUS PENSONS que la ville de demain doit respecter l’environnement, le patrimoine, le tissu économique existant et d'une façon générale la qualité de vie et la santé de ses habitants.

NOUS DEMANDONS un moratoire sur le projet en cours pour l'espace agricole de Mazars, afin d'instaurer un débat préalable à un véritable choix, en associant tous les acteurs concernés.

NOUS SOUTENONS l'action de l'Association Albigeoise pour un Développement Urbain Respectueux (AADUR).

 

 

www.facebook.com/assoaadur

http://associationalbigeoisepourundeveloppementurbainrespectueux.unblog.fr/



AADUR compte sur vous aujourd'hui

AADUR a besoin de votre aide pour sa pétition “Madame la Ministre de l'écologie, du développement durable et de l’énergie: NON AU DESASTRE URBAIN”. Rejoignez AADUR et 889 signataires.