Appel citoyen pour une application du droit à un dispositif d'hébergement d'urgence

Appel citoyen pour une application du droit à un dispositif d'hébergement d'urgence

0 a signé. Prochain objectif : 500 !
Quand elle atteindra 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !

Collectif strasbourgeois inter-asso solidaire contre le sans-abrisme a lancé cette pétition adressée à Madame Josiane CHEVALIER - Préfète du Grand-Est

APPEL CITOYEN POUR UNE APPLICATION DU DROIT À UN DISPOSITIF D'HÉBERGEMENT D’URGENCE

Les associations, les structures œuvrant dans le caritatif et le solidaire ainsi que les collectifs citoyens intervenant auprès des personnes en situation de grande précarité à Strasbourg déplorent une augmentation croissante et alarmante du nombre de personnes à la rue.

Afin de partager les constats et des solutions avec les citoyens, une Grande SOUPE SOLIDAIRE ouverte à tous est organisée le :

samedi 20 novembre 2021 à partir de 11h00, place Broglie.


Après la mise en œuvre de moyens exceptionnels au plus fort de la crise sanitaire, nous assistons à une augmentation forte, constante et inquiétante du nombre de personnes sans domicile fixe depuis juin 2021, sans perspective ni solution. 

Des campements sont réapparus et de nombreuses personnes vivent depuis des mois « sous tente ». La situation est aggravée par une politique étatique de « zéro point de fixation » et le harcèlement des autorités qui enlèvent régulièrement les tentes. Cette politique invisibilise un peu plus les personnes et crée des ruptures dans le suivi et les prises en charge.


A l'approche de l'hiver, le SIAO 67 est déjà en très grande difficulté pour mener à bien sa mission :

▪ Au cours du mois d’octobre, le 115 du Bas-Rhin , numéro d’urgence pour être mis à l’abri, a reçu un nombre d'appels record depuis le début de l’année : soit plus de 2500 appels par semaine.

▪ Au cours de la semaine du 18 au 24 octobre, 796 personnes distinctes ont sollicité au moins une fois le 115 pour une mise à l'abri. Seulement 58 d’entre elles ont pu en bénéficier pour au moins une nuit (soit 7% des demandes).


Alors que les températures baissent, des centaines de personnes, dont de nombreux enfants, dorment à Strasbourg à la rue sans aucune solution, alors que le code de l’action sociale et des familles (CASF) prévoit un accueil immédiat et inconditionnel : «Toute personne sans abri en situation de détresse médicale, psychique et sociale a accès, à tout moment, à un dispositif d'hébergement d'urgence » (article L.345-2-2 du CASF).


Si nous saluons la disparition du plan hivernal pour ne plus être dans une gestion au thermomètre, nous assistons cependant à une diminution des moyens déployés par l’Etat, et nous constatons dès lors un manque cruel de places et un recul dans la mise à l’abri des personnes en détresse.


En conséquence, nous demandons à Mme Josiane Chevalier, Préfète du Bas-Rhin, de prendre des mesures urgentes afin de garantir le respect strict du droit et de sauvegarder la dignité des personnes et de leurs droits fondamentaux.


Nous rédigeons cette pétition à l’adresse de tous les responsables politiques et les agents en charge de ces dossiers afin qu’ils se saisissent des événements en cours et agissent en faveur des plus démunis et des personnes marginalisées. 


La crise sanitaire que nous traversons aggrave dramatiquement le quotidien des personnes à la rue, sans compter les personnes précarisées par les crises économiques qui s’accumulent. 


Ensemble, faisons que notre voix porte plus loin et plus fort sur ces sujets. En France, pays des Droits de l’Homme, de 2021, au cœur de Strasbourg, capitale européenne, nous avons ici, plus qu’ailleurs encore, le devoir à la veille de Noël de permettre à toutes et à tous de vivre dignement. 

0 a signé. Prochain objectif : 500 !
Quand elle atteindra 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !