Pétition fermée

Effectif ARM des SAMU - Centre 15

Cette pétition avait 1 620 signataires


ALERTE AU SAMU - Centre 15

Les ARM des SAMU - Centre 15 sont inquiets et souhaitent informer sur différents points :

- Augmentation du nombre d'appels 

- Baisse constante des effectifs

- Augmentation de la demande de soins non programmés et manque de réponses adaptées

- Amélioration des conditions de travail

- Reconnaissance professionnelle

- Création d'un diplôme d’État

-------------------------------------------------------------

Pétition pour Madame Agnès Buzyn, Ministre des Solidarités et de la Santé 

Madame,

 L'association professionnelle des Assistants de Régulation Médicale des SAMU - Centre 15 vous a déjà alerté sur les difficultés de nos collègues.

 Nous sommes chaque jour, heure par heure, minute par minute, le premier maillon de la chaîne des secours dans le cadre de l'Aide Médicale Urgente.

 L'augmentation progressive d'année en année des appels reçus et gérés par les SAMU - Centre 15 est largement connue de vos services. Malgré tout, les effectifs sont en baisse depuis quelques années et de manière récurrente.

 La prise en charge des appels ne peut souffrir de la seule logique économique, d'autant que la qualité des prises d'appels se doit d'être optimale afin de permettre une évaluation et une réponse justes et adaptées dans la proposition de soins faite à la population par les médecins régulateurs. Avec eux, les ARM forment le binôme indispensable au bon fonctionnement de ce service.

 La demande de soins non programmés s’accroît et est largement consécutive au manque de structures de prise en charge et aux souffrances des patients. Nul ne peut ignorer le lien sociétal entre les citoyens-usagers du service public et les Centres de Réception et de Régulation des Appels (CRRA). Nous sommes bien souvent le dernier recours et le dernier lien d'écoute pour les patients, leur permettant ainsi pour la plupart un retour à une meilleure prise en charge médicosociale. Cette qualité d'écoute demande du temps et ne doit pas faire oublier notre mission de premiers secours aux détresses vitales.  

 Les effectifs insuffisants, les conditions de travail et la reconnaissance professionnelle réclament une réaction politique d'envergure pour maintenir  un niveau acceptable et raisonnable de la gestion des appels. 

 L'abnégation des fonctionnaires titulaires et de leurs collègues en CDD exerçant dans un CRRA ne peut donner lieu à une in-considération telle qu'elle est aujourd'hui ressentie par les professionnels qui le composent.

 Il est inconcevable de mettre en danger la prise en charge du patient en considérant ces professionnels de l'urgence comme de simples standardistes !

 Nous vous demandons un renfort d'effectif pour de meilleures conditions d'exercice (qualité de l'accueil et stabilisation des effectifs par une meilleure formation) et la reconnaissance professionnelle de ce métier de la Santé à part entière par un diplôme d'État, seul moyen de le pérenniser dans sa spécificité. 

 



UNARM compte sur vous aujourd'hui

UNARM a besoin de votre aide pour sa pétition “Madame Agnès BUZYN, Ministre des Solidarités et de la Santé: Effectif ARM des SAMU - Centre 15”. Rejoignez UNARM et 1 619 signataires.