Plus d'informations et de communication sur les séismes à Mayotte

0 a signé. Prochain objectif : 200 !

Quand elle atteindra 200 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !

Mayotte le 08/02/2019

SÉISMES à MAYOTTE …  LETTRE OUVERTE à :

Monsieur le Préfet … Monsieur le Président du Conseil Départemental et de la Région Ultra Périphérique  … Monsieur le Directeur du BRGM (Bureau de Recherches Géologiques et Minières) … Mesdames et Messieurs les Conseillers Départementaux … Mesdames et messieurs les élus de l’Assemblée Nationale et du Sénat…  Mesdames et Messieurs les Maires … Madame la Ministre des Outre-mer … Mesdames, Messieurs les responsables de Médias …

 

Vous n’êtes pas sans savoir que, depuis quasiment 9 mois, une grande majorité de « votre » population vit dans l’inquiétude, l’incompréhension … Voire l’angoisse !

Les questions les plus « basiques »  en terme de sécurité des personnes, de conduites à tenir et même de projection dans un futur proche … Se retrouvent sans aucune réponse !

Vous êtes certainement convaincus que vous faites le Maximum pour que la panique ne gagne pas vos « administrés » ?

MAIS ce n’est pas la réalité sur le terrain.

A.  « SÉCURITÉ » :            

1.    En cas de Tsunami : personne n’est au courant ni des risques  ni  des conduites à tenir ! Quels sont-ils ? Comment sera-t-on avertis ? Où aller ? Emporter quoi ? Quels délais pour réagir ?

2.    Alertes : En cas de … Comment est-il prévu d’alerter la population ?  Il parait que ce sont les pompiers qui le feront ? Comment, vu l’étendue des commune et le « peu de moyens » qu’ils ont ? Les pompiers ? Les Muezzins ? Les 3 langues pratiquées sur l’ile sont-elles prévues ? Strictement personne n’est au courant !

3.    Ecoles : rien depuis les premières consignes, en cas de tremblement de terre.  Et encore moins auprès des parents, aucune explication des conduites à tenir et aucune information sur la situation actuelle.

4.    Plan d’évacuation : en cas de séisme majeur : qu’est-il prévu ? Là aussi le point d’interrogation est collectif. Alors qu’il vous suffirait d’expliquer !

5.    Côté Communes, les premières concernées : que comptez-vous faire  pour que les mairies organisent et INFORMENT  sur conduites à tenir, les zones de « sécurité » … En cas de dangers majeur : Montée des eaux … dégagement de gaz toxique … Eruption proche … AUCUNE information dans une majorité de communes … Voire toutes ?

6.    Nos enfants : doit-on les mettre en sûreté ? Maintenant ? Ou  pas ?

7.    Quelles sont les zones d'évacuation et de repli autour des lycées, écoles, collèges partout ou des personnes sont rassemblés en nombre... Essai et chronométrage de répétitions d'évacuation... Que font le vice rectorat, la préfecture et les autorités départementales et Municipales (Qui sont les premières concernées) ?

8.    Aucun plan d’évacuation, de regroupement dans une zone de sécurité … Nulle part ou presque !

9.    Outre le moral des habitants, de plus en plus de bâtiments souffrent … Où en est-on de la venue d’experts et de l’état de catastrophe naturel ?

10. La société d’Assurances SFS Europe, qui couvrait les garanties décennales, s’étant « volatilisée » : quelle couverture des dégâts (en temps normal et en cas de dégradations dues à des séismes), va être mise en place pour remplacer celle-ci ? Idem pour les autres assurances « Domicile » et les personnes non assurées (une majorité à Mayotte).

 

B.  « TECHNIQUE » :

1.    Pourquoi, systématiquement, Préfecture. et BRGM n'ont pas les mêmes résultats de magnitude que la plupart des autres sites ou applications. Idem pour les unités : M … MLv … ?

2.    Pourquoi ressentons-nous plus fort, certaines secousses, alors que leur magnitude est plus faible ?

3.    Saison des pluies et Secousses : quels sont les risques de glissement de terrains supplémentaires ?

4.    Quels sont les scénarios envisagés  et les risques pour chacun de ces scénarios ?

5.    Quel est l'état réel du bâti ? depuis la dernière évaluation des dommages subis ?

6.    Un éclaircissement sur les questions autour de « l'étrange phénomène» du dimanche 11 novembre  en début de matinée. A quoi correspond-t-il ? Y en a-t-il eu d’autres ?

7.    Où en sommes-nous sur la problématique des poissons morts ?

8.    Des magnitudes de 6.2 ou 7 sont un phénomène naturel et imprévisible. Devons-nous préparer à toute éventualité. Quelles sont-elles ?

9.    Il manque des données bathymétriques. Entre autres : le fond a-t-il bougé ? Y-a-t-il une ou des failles ? La croute a-t-elle gonflé ?

10.  Paul Allen qui a rodé autour de la zone de départ des séismes, a-t-il fait une exploration des fonds et présenté un dossier ?

C.     « SUIVI DES ANNONCES » : L’article du journal « Les Nouvelles de Mayotte » a déjà apporté bon nombre d’explications sur ce qui allait se passer. Nous laissons, quand-même, les questions que nous nous posions auparavant : des explications bien plus détaillées et « explicatives »nous semblent bien utiles.

 

1.    Où en est l’installation (Demande du 29/11/2018) « de mise en place d’un réseau de stations plus optimal permettant de préciser les localisations et profondeurs, entre autres, de la crise en cours. Cette action inclue le déploiement de stations en mer (OBS) et à terre (Mayotte et Glorieuses), ainsi que l’ajout de capteurs GPS pour compléter le réseau GNSS existant…. Demande pour laquelle  la Direction Générale de la Prévention des Risques du Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire a accordé une subvention de 220 000 € ?

2.    Où en est-on  de l’appel d’offre lancé pour de nouveaux capteurs … De leur installation et de leur fonctionnement ?

3.    Où en est–on réellement d’une éventuelle organisation d’une expédition scientifique pour observer,  analyser ce qui se passe au fond … Comme le demandent de nombreux scientifiques à L’international ? Qui ?  Quand ? Comment ?

4.    Quand une équipe professionnelle (biologistes …) pour aller sur zone  et vraiment voir, prélever, analyser ce qui se passe en surface ?

D.  « PROPOSITIONS » :

·       COMMUNIQUEZ : Même si il vous semble qu’il n’y a rien de nouveau ou d’important … EXPLIQUEZ : nous ne sommes pas des scientifiques.

·       COMMUNIQUEZ ET EXPLIQUEZ : régulièrement (au moins 1 fois par semaine)  et pas de façon laconique !

·       EXPLIQUEZ : Pourquoi pas un « N° vert » … Qui puisse compléter les informations que vous ne manquerez de donner à l’avenir!

·       COMMUNIQUEZ avec une « Page spécifique » où chacun(e) pourra aller, poser des questions et surtout avoir des réponses !

·       COMMUNIQUEZ et EXPLIQUEZ les projets en cours et leur avancement ! (Il a fallu attendre l’article de « Les Nouvelles De Mayotte, il y a 3 jours … Alors qu’un document existe depuis décembre 2018.)

·       COMMUNIQUEZ et EXPLIQUEZ le point des recherches, sur le territoire et à l’étranger !

 

Cette lettre a été réalisée collectivement et co-signée, par plusieurs personnes  du Groupe STTM (Signalement Tremblements de Terre de Mayotte) qui ne regroupe pas moins  de 9 944 membres à ce jour. Elle représente 2 semaines de recueil d’informations et de travail de synthèse.