Petition Closed
Petitioning M. le Préfet de l'Aveyron
This petition will be delivered to:
M. le Préfet de l'Aveyron

Refuser l'extension d'un élevage porcin sur la commune de Causse-et-Diège

Ce projet d'accroissement d'un élevage de cochons - porcherie de la Sanguinette - (passant de 1170 à 2996 places par an, pour une production annuelle envisagée de 8000 porcs) sur la commune de Causse et Diège met en péril les vestiges archéologiques chalcolithiques et paléolithiques de la grotte de Foissac en Aveyron. En effet, la production d’azote organique inquiète : 9477 unités actuellement, et 21546 unités envisagées, soit 4098 m3 de lisier, plus qu’un doublement de la production de déchets.

Le projet d'épandage du purin actuel s'arrête à peine à 100 m des pertes alimentant le réseau et il est sur le bassin versant de la cavité. Plusieurs ruisseaux présents dans la zone d'épandage alimentent le cours d'eau qui s'engouffre dans la perte souterraine de la grotte de Foissac. L'étude hydrogéologique semble avoir occultée ce détails pourtant essentiel.

Ce site archéologique souterrain est riche en sépultures, poteries et empreintes chalcolithiques fouillées et préservées in situ pour la raison d'une conservation exceptionnelle (fouilles F. Rouzaud, M.-A. Garcia et H. Duday de 1978 à 1988). Plus récemment, en 2006, une branche de la grotte de Foissac (réseau de plus de 8 kilomètres) a livré des peintures paléolithiques qui pourraient être mise en péril seulement 6 années après leur découverte !

Des crues fréquentes et naturelles mettent en charge le réseau de Foissac et recouvrent certains vestiges mais sans aucune dégradation et ce depuis des millénaires. Qu'en sera-t-il lorsque les eaux seront chargées de lisier ?


Letter to
M. le Préfet de l'Aveyron
Je viens de signer la pétition suivante adressée à: M. le Préfet de l'Aveyron

----------------
Refuser l'extension d'un élevage porcin sur la commune de Causse-et-Diège

Ce projet d'accroissement d'un élevage de cochons - porcherie de la Sanguinette - (passant de 1170 à 2996 places par an) sur la commune de Causse et Diège met en péril les vestiges archéologiques chalcolithiques et paléolithiques de la grotte de Foissac en Aveyron. En effet, la production d’azote organique inquiète : 9477 unités actuellement, et 21546 unités envisagées, soit 4098 m3 de lisier, plus qu’un doublement de la production de déchets.

Le projet d'épandage du purin actuel s'arrête à peine à 100 m des pertes alimentant le réseau et il est sur le bassin versant de la cavité. Plusieurs ruisseaux présents dans la zone d'épandage alimentent le cours d'eau qui s'engouffre dans la perte souterraine de la grotte de Foissac. L'étude hydrogéologique semble avoir occultée ce détails pourtant essentiel.

Ce site archéologique souterrain est riche en sépultures, poteries et empreintes chalcolithiques fouillées et préservées in situ pour la raison d'une conservation exceptionnelle (fouilles F. Rouzaud, M.-A. Garcia et H. Duday de 1978 à 1988). Plus récemment, en 2006, une branche de la grotte de Foissac (réseau de plus de 8 kilomètres) a livré des peintures paléolithiques qui pourraient être mise en péril seulement 6 années après leur découverte !

Des crues fréquentes et naturelles mettent en charge le réseau de Foissac et recouvrent certains vestiges mais sans aucune dégradation et ce depuis des millénaires. Qu'en sera-t-il lorsque les eaux seront chargées de lisier ?
----------------

Cordialement,