NON aux compteurs connectés Linky dans les écoles et crèches de Thonon-les-bains

0 a signé. Allez jusqu'à 5 000 !


Nous demandons au Maire de Thonon-les-Bains de suspendre l’installation des nouveaux compteurs « connectés » Linky dans les crèches et toutes les écoles, primaires et maternelles, publiques ou privées, de la commune de Thonon-les-Bains.

Depuis deux ans, Linky a été installé dans des communes françaises, les témoignages se multiplient aujourd'hui soulevant de nombreuses inquiétudes d'ordre:

  • technique et matériel: pannes, surchauffes, risques d’incendies.
    Le site Enconscience répertorie depuis le 1er janvier 2017, documents à l’appui, 162 incendies de compteurs électriques.
    Dernier incendie en date à Toulouse le 24 novembre dernier.
  • sanitaire : diffusion permanente d’ondes électromagnétiques nocives (radio-fréquences et micro-ondes), touchant les personnes les plus vulnérables, les enfants, avec risques de nausées, migraines, insomnies, acouphènes, vertiges, troubles de l’attention et de la mémoire, hyperexcitation...
    "Témoignage Linky France" recueille des témoignages sur des troubles constatés suite à l'installation du linky.
  • sécuritaire : refus des assurances de couvrir les dommages causés par les ondes électromagnétiques.

Rappelons également que :

  • les champs électromagnétiques sont classés par l’OMS depuis 2011 comme "agent potentiellement cancérogène pour l'homme".
  • Les personnes les plus vulnérables sont les enfants pour des raisons physiologiques évidentes.
    De nombreuses lois et textes officiels imposent ou recommandent la protection des enfants contre les ondes électromagnétiques: Loi Abeille; loi sur la Refondation de l'école; Résolution 1815 du Conseil de l'Europe; Appel de L'EMF Scientist (235 scientifiques de 41 pays).
  • Les compteurs électriques appartiennent aux collectivités locales, aux communes, qui en confient la gestion à ENEDIS (ex ERDF).

IL EST POSSIBLE D'AGIR ET IL EXISTE DES PRÉCÉDENTS:

  • Au niveau international, l'Allemagne ou la Belgique ont refusé leur installation, le Québec et la Californie les désinstallent aujourd'hui au vu du scandale sanitaire qui se profilait.
  • Le 20 septembre 2017, le Tribunal de Grande Instance de Grenoble a interdit pour des raisons sanitaires l'installation de Linky au domicile de parents et condamné ENEDIS.
    Lien vers le jugement.
  • Plus de 430 communes ont refusé par délibération cette installation sur leur territoire: de petites communes (Anthy-sur-Léman) ou de grandes villes (Dieppe, Melun, Bayonne, St Denis, …)
  • Le 23 septembre 2016, en se fondant sur le Principe de Précaution, la Mairie d'Aix en Provence a décidé de “faire valoir le principe de précaution qui vaut à la commune de faire reporter les installation du nouveau compteur sur les équipements publics relevant de sa compétence”(dont crèches et écoles). Elle ajoute dans sa décision : “Il en sera ainsi jusqu’à ce que la lumière soit faite sur les effets sanitaires associés du compteur Linky.”
    Cette position pour l'heure n'a été annulée par aucune autre décision, juridique ou autre.

Si une ville de 140 000 habitants comme Aix-en-Provence a décrété un moratoire sur le déploiement des Linky, pourquoi une commune de 30 000 habitants comme Thonon ne pourrait elle en faire autant?

LE PRINCIPE DE PRÉCAUTION DOIT S’IMPOSER - EN ATTENDANT QUE DES PREUVES FORMELLES, AVÉRÉES ET INCONTESTABLES SOIENT PRÉSENTÉES POUR NOUS GARANTIR LA NON-DANGEROSITÉ DES LINKY.

A Thonon-les-Bains, sans débat public, le Maire a autorisé leur installation qui a commencé le 2 novembre 2017.

Pour que le Maire de Thonon, en application du Principe de Précaution, décide de suspendre l’installation des compteurs Linky dans les crèches et les écoles, il est indispensable de DIFFUSER ET SIGNER cette pétition.

Des parents d’élèves



Parents d'élèves de Thonon compte sur vous aujourd'hui

Parents d'élèves de Thonon a besoin de votre aide pour sa pétition “M. Le Maire J Denais, Mme Baud-Roche : NON aux compteurs connectés Linky dans les écoles et crèches de Thonon-les-bains”. Rejoignez Parents d'élèves de Thonon et 3 529 signataires.