Autorisez le produit qui protège les organes à greffer et sauve des vies

0 a signé. Prochain objectif : 2 500 !


Des blocages administratifs empêchent de commercialiser un substitut sanguin universel

Deux malades meurent chaque jour en France par manque d'organes à greffer. Bien sûr il faudrait davantage de donneurs d’organes, mais il suffirait d’allonger et d’améliorer la conservation des greffons pour sauver un grand nombre de vies.  HEMO2life®, hémoglobine universelle, permet d’oxygéner ces greffons durant leur transport, de prolonger leur durée de vie et d’améliorer leur état grâce aux propriétés extraordinaires d’une hémoglobine issue d’un ver marin. C’est donc une solution à ce problème dramatique.
 

Son utilisation permet de :
- Prolonger la conservation et la durée de vie des organes en attente de transplantation ;
- De se substituer aux globules rouges dans certaines pathologies ;
- De soigner des plaies résultant du diabète ;

La révolution que crée l’usage de cette hémoglobine vient de :
- son caractère universel (compatibilité avec tous les groupes sanguins)
- sa capacité à lier 40 fois plus d’oxygène que l’hémoglobine humaine
- sa taille réduite : 250 fois plus petite que le globule rouge humain, elle passe même dans un vaisseau sanguin obstrué
- sa conservation sous forme déshydratée et donc bien plus longtemps qu’un sang humain
- sa bonne acceptation par l’organisme : elle ne crée ni allergie ni rejet immunologique

HEMO2life® de la société Hemarina a déjà sauvé 61 vies pendant les essais cliniques et a permis une première mondiale couronnée de succès : la seconde greffe de face chez le même patient.

Ce produit est prêt à être commercialisé mais après plus de 20 mois d’examen  par l’organisme notifié BSI (British Standard Institute), il n’a toujours pas obtenu l’autorisation de mise sur le marché européen. En effet, bien qu’aucune non-conformité technique ou autre n’ait été relevée par cet organisme, ce dossier n’avance toujours pas.

Pourquoi ce blocage ?
·      Une lourdeur administrative européenne
·      Une lourdeur administrative française
·      Un manque de conscience par nos dirigeants de l’importance extraordinaire de cette innovation.

Que répondre aux chirurgiens qui ont un besoin urgent de ce produit pour sauver un patient, sinon que l’autorisation de mise sur le marché manque malgré les preuves d’efficacité apportées ?


Nous demandons à Mr le Premier Ministre de bien vouloir  EN URGENCE intervenir pour que l’organisme notifié BSI traite en priorité absolue le dossier HEMO2life®, produit écologique et bio qui révolutionne les greffes d’organes et les transfusions sanguines.
 
Par nos signatures nous aidons à  dépasser ces blocages et sauver des vies.
 
Pour plus de précisions :  https://www.hemarina.com