Nettoyage et dépollution de la décharge sauvage de la gare TGV d'Aix en Provence

0 a signé. Prochain objectif : 75 000 !


La gare TGV d'Aix-en-Provence est un lieu de passage incontournable de la région PACA : à mi-chemin entre Aix-en-Provence, Marseille et Vitrolles, elle est située sur un axe de communication parmi les plus importants de la région, permettant notamment de rallier l'aéroport Marseille Provence. Elle est également située dans un cadre typiquement provençal, et digne d'une carte postale : le plateau de l'Arbois, avec la montagne Sainte Victoire en toile de fond.

Et pourtant, malgré cette description enchanteresse, l'endroit est pollué dans tous les sens du terme par une décharge sauvage, qui jouxte la gare TGV, et qui perdure depuis des années, au fur et à mesure que les entreprises et la population de la région l'alimentent, au vu et au su de chacun, sans que personne ne semble vouloir s'emparer du problème.

Quelques chiffres : cette décharge s'étend sur environ 15 hectares. Des études officielles ont estimé le volume de déchets en 2018 à 185.000 mètres cubes. Cela coûtera au moins 5 millions d'Euros pour l'évacuation, le tri, et la valorisation de ces déchets. On y trouve 3 bateaux, 1 Jet-ski, des dizaines de pare-chocs automobiles, de pneus de toutes tailles, et des centaines pour ne pas dire des milliers de bennes de gravats non triés, dont de l'amiante, abandonnées ici sans scrupules.

En tant que citoyen, j'ai décidé de prendre le taureau par les CORNES!!

Depuis quelques années, j'ai développé une conscience écologique de plus en plus prononcé, au fil de mes expériences. Je suis arrivé dans cette magnifique région en 2015 pour ma dernière année d'études, et j'ai été frappé par l'horreur de cet endroit. Une zone de non-droit, où l'on peut venir se délester de ses déchets, et repartir en s'en lavant les mains.

J'ai accumulé beaucoup de colère au fil de mes passages devant cette décharge. Alors j'ai réfléchi à ce que je pouvais faire pour faire changer les choses. Et je suis arrivé à la conclusion que les citoyens devaient s'emparer de ce problème car c'est à mes yeux la seule porte de sortie, les pouvoirs publics ayant donné pendant trop longtemps le sentiment d'être au mieux, dépassé par le problème, au pire aveugle et sourd, fuyant leur responsabilités.

L'idée à mûrie dans ma tête, puis un soir que la coupe était pleine, j'ai lancé sur un coup de tête cette pétition, sans rien en attendre, mais en ayant le sentiment d'avoir au moins essayé de faire quelque chose à mon modeste niveau, pour faire changer les choses.

Le changement est évidemment long et difficile, mais c'est en en parlant, en le défendant, et en essayant de convaincre d'autres citoyens, qu'il sera possible. Cette pétition a pour but premier de soulever une mobilisation bienveillante et citoyenne, au niveau local, autour du problème de cette décharge sauvage, ici à Aix en Provence, dans les Bouches-du-Rhône, mais également de réfléchir sur ce phénomène de dépôts sauvages que l'on observe partout en France.

Il ne suffira pas de nettoyer et de dépolluer le site. Pour éviter que cette décharge réapparaisse, il faut réfléchir en profondeur à la politique de gestion et de valorisation des déchets, et peut être changer nos modes de consommation. C'est la beauté de notre nature, dans ce beau pays d'Aix de Cézanne, sur ce plateau de l'Arbois chargé d'histoire, qui est en jeu. Mais plus largement, ce qui est en jeu c'est notre rapport à notre planète, à nos océans, à nos montagnes, à la vie en définitive. Il est donc important que nous, citoyens, nous prenions les choses en mains.

Page facebook "Déchargeons le Plateau AIX TGV"

La Presse parle de notre action: