Métro de Rennes - Pour le maintien du nom de station « Irène Joliot-Curie »

0 a signé. Allez jusqu'à 5 000 !


Mesdames et Messieurs les élu·e·s de Rennes Métropole,

Parmi toutes les stations du métro rennais, une seule porte le nom d'une femme et d'une scientifique. Nous voulons que la station « Irène Joliot-Curie » garde son nom.

  1. Le nom « Irène Joliot-Curie » a été choisi afin de mettre à l'honneur une femme, et une scientifique. Elle sera la seule représentée dans les noms de stations du métro rennais.
  2. Un groupe de travail qui réunit Rennes Métropole, Keolis Rennes, la Semtcar et les usager·ère·s s’est assuré en 2010 que les noms des stations étaient adaptés. Après études, ils ont proposé de baptiser la station du boulevard de Vitré « Irène Joliot-Curie ». Vous avez validé ce nom définitif en séance publique le 17 février 2011. Il semble inacceptable de revenir aujourd’hui sur la décision d’une concertation publique et sur un vote d’élu·e·s.
  3. Vous aviez raccourci le nom de la station en « Joliot-Curie » en raison de contraintes propres à l’exploitant sur la longueur des noms des stations. Vous l'avez de nouveau changé en « Joliot-Curie - Chateaubriand » lors du Conseil Métropolitain du 22 juin 2017. Votre décision montre bien qu'il est possible de conserver un nom long. Nous pouvons donc revenir à « Irène Joliot-Curie ».
  4. Vous n’ignorez pas qu’un nom de station a une dimension symbolique. Un message y est attaché. « Henri Fréville », « Jules Ferry », « J.F. Kennedy » sont des évocations familières à tous les Rennais, ainsi qu'aux touristes. À ce titre, un nom comme « Irène Joliot-Curie » représente une identité forte, une référence aux sciences et à la recherche, ainsi qu’à l’égalité femme-homme. Cette identité serait diluée par l’adjonction d’une référence masculine, littéraire, aussi illustre soit-elle.
  5. La future station est certes proche de trois établissements scolaires. Dans l’objectif de rendre visible ces trois établissements, il sera plus efficace de les préciser comme dessertes locales sous le nom de station, et en voix-off dans les voitures, comme il est l’usage pour la ligne A (voir illustration).

Mesdames et Messieurs les élu·e·s de Rennes Métropole, votre décision de juin 2017 remet en cause le travail des groupes d’usager·ère·s consultés en 2010 et votre propre vote de février 2011, qui avaient abouti au choix du nom définitif d’« Irène Joliot-Curie »Nous vous appelons à maintenir le nom de station « Irène Joliot-Curie » - le seul du métro rennais honorant une femme.

Signez et partagez sans hésiter pour que notre voix soit entendue !

 



Stéphane compte sur vous aujourd'hui

Stéphane GUIBERT a besoin de votre aide pour sa pétition “Métro de Rennes - Pour le maintien du nom de station « Irène Joliot-Curie »”. Rejoignez Stéphane et 2 649 signataires.