❌ CONDAMNER PLUS SÉVÈREMENT LES ACTES DE CRUAUTÉ ENVERS LES ANIMAUX ❌

0 a signé. Prochain objectif : 150 000 !


La Ligue Des Animaux est une équipe de bénévoles. Notre but est d'informer les internautes via les réseaux sociaux sur les diverses formes de maltraitance que subissent les animaux de nos jours. 

CONDAMNER PLUS SÉVÈREMENT LA CRUAUTÉ ENVERS LES ANIMAUX

Si vous êtes aussi motivés et déterminés que nous à voir alourdir et enfin appliquer les sanctions pénales envers les cruautés commises contre les animaux dans le but de les faire cesser, nous vous invitons à signer et partager autour de vous cette pétition que nous adresserons à Monsieur le Député Loïc Dombreval, Président du groupe d’étude «Condition animale» à l’Assemblée Nationale.

Les animaux souffrent, nous en sommes les témoins sur les réseaux sociaux où, chaque jour, nous assistons à un déferlement d’actes cruels envers eux, ainsi que dans notre quotidien.

Des animaux laissés sans soins, sans eau ni nourriture, abandonnés, traînés derrière une voiture ou encore tués à coup de marteau ! La cruauté jusqu’à la mort...

Selon l’article 521-1 du Code Pénal, les sévices graves et les actes de cruauté envers les animaux sont sanctionnés jusqu’à 2 ans de prison avec sursis et
30 000 € d’amende.

Trouvez-vous cela réellement suffisant ?
Loin d’être dissuasives, ces sanctions restent dérisoires voire inexistantes dans leurs applications réelles !

Rappelons que le Code Civil ne considère plus l’animal comme “un bien, un meuble” mais comme “un être vivant sensible”.

Alors comment est-il possible qu’un acte de barbarie envers un animal soit, à ce jour, moins sanctionné que le vol d’un objet ? (3 ans de prison et 45 000 € d’amende selon l’article 311-3 du Code Pénal).

Chaque jour, un nombre incroyable de cas de maltraitances et de négligences sont relayés, provoquant un éveil des consciences qui justifie aujourd’hui de condamner plus lourdement la cruauté envers les animaux en faisant évoluer le Code Pénal.

En ce sens, nous réclamons :
-> zéro peine avec sursis,
-> 3 à 10 ans de prison ferme en fonction de la gravité du crime,
-> interdiction totale de détenir un animal pour les personnes déjà condamnées pour ce genre de crime.
-> mise en place d’un fichier national répertoriant les délinquants de crimes envers les animaux avec un réel suivi.                                                                                     --> Que les juges soient formés à la connaissance des besoins physiologiques, biologiques et psychologiques des animaux pour savoir évaluer les maltraitances subies et juger de manière compétente et ciblée les actes de cruauté envers les animaux.

Nous demandons également la création d'un Ministère dédié à la protection animale, entièrement indépendant du Ministère de l'Agriculture et de celui de l’Écologie afin de faire évoluer la question animale en toute autonomie.

Nous vous remercions Monsieur le Député de toute l'attention et du soutien que vous apportez à nos demandes, ainsi que pour les actions que vous ne manquerez pas de mener car nous vous savons vous aussi préoccupé et sensible face au sort des animaux qui sont trop souvent victimes de la cruauté et du mépris des hommes.

Nous vous prions de recevoir, Monsieur le Député, l'assurance de nos respectueuses salutations.

Agir ensemble pour eux.

La Ligue Des Animaux