le retrait du projet d'élevage de poulets

0 a signé. Prochain objectif : 1 000 !


NON AU PROJET D’ÉLEVAGE INDUSTRIEL DE POULETS à Villiers Le Bois !!

La maltraitance animale au format industriel arrive dans les campagnes de l’Aube.

A Villiers le Bois (pays du Chaourçois Val D’Amance), un exploitant souhaite implanter un élevage industriel de 28 900 poulets de chair sur 1400 m² (soit 21 bêtes au m²). Ce qui veut dire qu’annuellement 230 000 animaux partiront de cet enfer vers l’abattoir !

Une véritable usine, où vont survivre pendant 35 jours des volatiles entassés sur un sol qui ne sera pas nettoyé. L’odeur d’ammoniac émanant des fientes sera insupportable. Pour éviter les pertes durant l’élevage, on leur administrera des anti-inflammatoires, des antibiotiques etc.  que les consommateurs « dégusteront » ensuite. Ces animaux vont atteindre leur poids d’abattage (1,7 kg à 2kg) bien trop rapidement. Le poulet industriel vit en moyenne 42 jours (80 pour les fermiers).

Et les problèmes environnementaux qui se posent sont loin d’être négligeables. Les eaux usées de l’élevage vont rejoindre le réseau communal et puis les milieux naturels.

Dire non à cette future installation, c’est empêcher de nouvelles  atteintes à l’environnement.