Exigeons du terroir dans nos assiettes - Plateau de Lannemezan

0 a signé. Allez jusqu'à 100 !


Revenir à un approvisionnement local permet de réintroduire des produits frais et de saison dans les menus des convives tout en favorisant le travail des producteurs locaux.

L’approvisionnement local réduit aussi les gaz à effet de serre et favorise un marché qui œuvre aussi à stopper la désertification des territoires.

Les produits bio contiennent plus de nutriments, de matière sèche, d’oligoéléments et moins d’eau. Ils ont plus de goût avec une diversité végétale et animale qui répond à des contraintes écologiques locales très différentes, avec des animaux souvent moins stressés et élevés en plein air.

L’introduction de menus bio et/ou locaux réguliers est l’occasion de remettre à plat les processus, l’organisation, de lutter contre les gaspillages et de générer ainsi des économies pour les établissements. Le budget n’est généralement pas un frein car cela ne coûte pas plus cher : de 0 € à 0,23€ supplémentaires par repas.

Il ne faut pas croire que cuisiner local / bio est hors de portée de la restauration collective : les cuisiniers ont un vrai savoir faire en matière de confection de repas pas cher et de qualité, notamment et surtout si on leur fournit des aliments bio.
Plusieurs cantines scolaires et de nombreuses communes l’ont déjà fait ou s’y mettent, d’autant plus facilement d’ailleurs qu’il existe des outils pour les aider dans cette démarche.

Aujourd'hui c'est à nous de nous réapproprier l'alimentation dans nos cantines : nous voulons du frais, du local, du bio, de la vraie cuisine avec les cuisiniers, agriculteurs, éleveurs de notre région !

Signez la pétition et suivez nous sur la page Facebook "La cantine du plateau"



La Cantine du Plateau compte sur vous aujourd'hui

La Cantine du Plateau a besoin de votre aide pour sa pétition “Les élus de la Communauté de Communes: Du terroir dans nos assiettes - Plateau de Lannemezan”. Rejoignez La Cantine du Plateau et 98 signataires.