Victoire confirmée

le tramway jusqu'à l'Estaque, le metro jusqu'à l'Hôpital Nord: Je signe!

Cette pétition a abouti avec 459 signatures !


Marseille est la deuxième ville d’Europe, après Varsovie la plus embouteillée. Bouchons interminables, pollution récurrente, c’est le lot quotidien des Marseillaises et des Marseillais.

Les politiques publiques menées depuis des années ont privilégié la circulation automobile (infrastructures routières, de tunnels à péage) et d’incohérence en matière de transport public (ligne de tramway en double de celles du Métro).

La ville reste coupée en deux en terme de réseau moderne de transport. Depuis 26 ans pas un kilomètre en direction de l’Hôpital nord sous le prétexte mainte fois évoqué « c’est trop cher ». Or par deux fois la ligne 1 a été prolongée, en 1992 de Castellane à l’Hôpital La Timone et par la suite jusqu’à La Fouragère en 2010 sans que cet argument ne soit évoqué par les élu-es en charge de la gestion municipale ou de la Communauté Urbaine.

L’argument du coût ne tient pas, lors de la construction de la première ligne du Métro la Ville de Marseille n’avait pas plus d’argent qu’aujourd’hui. La volonté politique à conduit à faire le choix d’un financement par emprunt sur 30 ans. Aujourd’hui, les collectivités, avec une participation de l’Etat ne pourraient consacrer moins de 2% de leurs budgets annuel d’investissement pour financer le prolongement du Métro jusqu’à l’Hôpital Nord et desservir une population de 76 000 habitants ?

Aujourd’hui la Communauté Urbaine Provence Marseille Métropole annonce à grand renfort de publicité un prolongement de Bougainville à Capitaine Gèze. Il s’agit en fait de la réalisation d’une seule station, les voies existant déjà. L’objectif n’est pas de faciliter la liaison nord/sud, mais se mettre en concordance avec le périmètre d’Euro-méditerrannée. Cela ne répond pas à l’attente des habitants du 15em arrondissement de Marseille et aux Marseillais qui ont besoin d’accéder au Centre Hospitalier Universitaire Nord dans les mêmes conditions que celui de La Timone.

Il en est de même concernant l’accès au centre ville pour les habitants du 16em arrondissement, qui se développe démographiquement ou se trouve la zone franche, de nombreux pôles d’activités, les activités portuaires et navales. Faciliter les déplacements le long du littoral par un transport collectif modernes en site propre (TCSP) est la meilleure réponse à apporter pour réduire l’utilisation de la voiture. Le prolongement du le Tramway d’ Arenc à l’Estaque, répondrait à ce problème et à l’attente des habitants.

Sur 90% du tracé les travaux n’auraient aucun impact sur les commerçants et les riverains. En utilisant le chemin du littoral il serait possible de maintenir deux voies de circulations pour les automobiles et créer deux pistes cyclables. La circulation de bus (ou autres moyens modernes collectifs) en tranverse viendrait compléter de manière cohérente le reseau de transport en commun dans les quartiers nord et serait mieux relié au centre ville.

Le coût de ses travaux peut être la encore amoindri par un engagement de l’Etat au même titre que pour le Grand Paris.

Au moment ou se déroule l’enquête publique de la CUM Marseille Provence Métropole sur le Plan de Déplacement Urbain (PDU), faites entendre votre voix et votre exigence. Les etudes doivent être engagées dès 2013 pour réaliser les travaux dès que possible et non pas attendre 2019 comme le suggérait le président de la CUM.

Signez la pétition, Le Métro à l’Hôpital Nord, le Tramway à l’Estaque !!



ELUS & SECTIONS PCF/FDG MARSEILLE 15&16ème compte sur vous aujourd'hui

ELUS & SECTIONS PCF/FDG MARSEILLE 15&16ème a besoin de votre aide pour sa pétition “le tramway jusqu'à l'Estaque, le metro jusqu'à l'Hôpital Nord: Je signe!”. Rejoignez ELUS & SECTIONS PCF/FDG MARSEILLE 15&16ème et 458 signataires.