Le Champagne détruit les petits vignerons voisins au mépris du règlement européen.

0 a signé. Allez jusqu'à 2 500 !


La région Île-de-France a été une grande région viticole jusqu'au 19e siècle avec 52 000 ha puis a quasiment disparu. Grâce à la réglementation européenne elle a recommencé à planter des vignes depuis 2016 et produit des vins blancs, rouge et rosés de qualité.

Mais le Syndicat Général des Vignerons du Champagne (SGV) a demandé au ministre de l'Agriculture de créer un « cordon sanitaire » jusqu'à 25 km autour de son aire de production. Il veut transformer plus de 500 communes en désert viticole autour du riche champagne.

Nous, vignerons de ces communes de l'Île-de-France, Oise, Aisne, Ardennes, Meuse et Haute-Marne sommes donc menacés de disparaître par la volonté du SGV.

En détruisant illégalement une activité économique voisine renaissante, le SGV croit se défendre contre la concurrence des vins mousseux étrangers comme les Prosecco et les Cava.

Beaucoup plus grave, le ministre de l'agriculture et ses hauts fonctionnaires ne répondent pas à nos lettres et méprisent le droit européen qui nous permet d'exister. Ils se plient au diktat d'un puissant syndicat viticole égoïste et peureux. Nous avons donc alerté le commissaire européen à l'agriculture avant d'aller en justice..

Si vous aimez la liberté de consommer des vins tranquilles produits localement, soutenez l'action des jeunes syndicats des vignerons d'Île-de-France (Syvif) et du nord-ouest de la France (Syvino).

Nous avons besoin de milliers de signatures pour montrer aux puissants vignerons et au ministre que les petits vignerons ont le droit d'exister. Aidez-nous à faire respecter le droit européen en notre faveur. Merci de signer cette pétition.



Patrice compte sur vous aujourd'hui

Patrice BERSAC a besoin de votre aide pour sa pétition “Le champagne détruit les petits vignerons voisins.”. Rejoignez Patrice et 1 512 signataires.