Pour le transfert en sanctuaire des veaux et des vaches maltraités

0 a signé. Allez jusqu'à 5 000 !


Suite à un signalement de maltraitance, nous nous efforçons depuis 3 semaines, de venir en aide à un troupeau de veaux et de vaches mourant de faim et de faiblesse dans un champs situé sur la commune de Quetteville (Calvados). 

Nous assistons impuissants à leur lente agonie, couchés dans leurs excréments, certaines et certains sont déjà morts sous le regard de leurs congénères (environ une trentaine).


Plusieurs instances et associations de protection animale faisant autorité ont été prévenues, mais les animaux continuent de mourir, le propriétaire avec son tracteur enlève les cadavres et nous ignorons leur destination, ce qui pose de plus, un problème sanitaire indéniable. 

Aujourd’hui, la survie des vaches et de leurs petits est notre priorité. Nous avons des solutions d’accueil pour les bovins restants, afin qu’ils puissent vivre en paix. 

Nous refusons de nous résigner à la vente des veaux, vente annoncée par le propriétaire pour le 30 janvier 2018. Nous souhaitons leur transfert dans les plus brefs délais vers un sanctuaire. 

Nous avons besoin de vous ! La situation est urgente. Nous devons réunir un maximum de signatures en un minimum de temps. S’il vous plaît, aidez-nous ! 

 

Nous demandons à Monsieur Le Préfet du Calvados Mr FISCUS et à Monsieur le Procureur de Lisieux Monsieur PAMART, d’empêcher la vente des vaches et des veaux à l’abattoir.

Monsieur le Préfet du Calvados, Monsieur le Procureur de la République de Lisieux,

 Nous attirons votre attention sur le sort réservé aux vaches et aux veaux, survivants d’un cheptel situé sur la commune de Quetteville (14). 

 Depuis 3 semaines, diverses associations de protection animale assistent à l'agonie de ces animaux dont les conditions d'hygiène sont déplorables. Nous vous remercions donc vivement de vous être saisi de l'affaire.

 L'œuvre d’Assistance aux Bêtes d’Abattoirs (O.A.B.A.) étant prête à accueillir 70 animaux, nous vous demandons de bien vouloir intervenir pour qu'ils soient transférés le plus vite possible et non vendus. 

En effet la vente des vaches et des veaux nous paraît inéquitable au regard des mauvais traitements qu'ils ont reçus de leur propriétaire. 

De plus leur état sanitaire étant très précaire, cela rend impossible une vente dans de bonnes conditions.

 Dans l'attente de votre réponse que nous espérons vivement positive, nous vous adressons, Monsieur le Préfet du Calvados, Monsieur le Procureur de la République de Lisieux, nos respectueuses salutations.

Isabelle G., Brigitte L.

Delphine L.

 



Delphine compte sur vous aujourd'hui

Delphine LE PRIELEC a besoin de votre aide pour sa pétition “Laurent Fiscus: Pour le transfert en sanctuaire des veaux et des vaches maltraités”. Rejoignez Delphine et 4 512 signataires.