Larousse : un nom dans le dictionnaire pour les paranges, parents ayant perdu un enfant.

0 a signé. Allez jusqu'à 25 000 !


Madame, vous, qui décidez avec les "grands" des nouveaux mots à ajouter dans les dictionnaires, 

Je suis une mamange, mot inventé par quelqu'un sans doute qui a subi ce drame... J'ai créé un groupe sur Facebook qui accueille les paranges. Nous sommes plus de 500 à nous soutenir, d'autres groupes existent, d'autres associations...Parce que ce deuil est tabou ! parce que nous ne pouvons en parler qu'entre-nous ! parce que nous subissons, de ce fait, un double deuil, la perte de notre enfant et le silence autour de ce drame,  cette reconnaissance, par un mot qui nous qualifiera, est très importante pour nous !

Notre demande englobe, non seulement les parents ayant subi un deuil périnatal, mais aussi tous les parents ayant perdu un enfant, quel que soit l'âge de son décès.

Nous sommes des milliers, en France et ailleurs à avoir perdu un ou plusieurs enfants... que ce soit avant, pendant ou après l’accouchement.. et même longtemps après...

Quand une femme perd son mari, elle est veuve, quand un enfant perd un parent, il est orphelin... 

Quand nous perdons nos enfants, que sommes-nous ? 

Nous sommes des PARANGES ! Parents d'Anges

Le mot « ange », dont la définition du dictionnaire est : « Être céleste intermédiaire entre Dieu et l'homme. Personne qui semble douée de toutes les perfections. Personne qui possède au plus haut degré une qualité physique ou morale : C'est un ange de beauté, de douceur. Terme d'affection : Mon ange », conviendrait à tous, croyants et non croyants. Il est d’ailleurs, aujourd’hui utilisé par les PARANGES (comme « mamange » pour  une femme, et « papange, pour un homme).

Le deuil d'un enfant, qu'il soit né ou pas est une épreuve indicible et cruelle. pour faire  une part du chemin notre deuil, nous aimerions être reconnu(e)s.

Il existe aujourd'hui de nouveaux mots  : "googliser", "poilade", "selfie" "zlataner" et tant d'autres !

 Aujourd'hui, une femme sur quatre perd son enfant avant ou juste après la naissance... des parents perdent leur enfant et n'ont pas de nom à donner... alors, s'il vous plait... réfléchissez et agissez !

Merci pour eux, merci pour nous. 



Nadia compte sur vous aujourd'hui

Nadia BERGOUGNOUX a besoin de votre aide pour sa pétition “Larousse : un nom dans le dictionnaire pour les PARANGES, parents ayant perdu un enfant.”. Rejoignez Nadia et 22 409 signataires.