Pétition fermée

par

La santé et la formation ne sont pas des marchandises !

Cette pétition avait 2 482 signataires


Les politiques de réductions budgétaires mises en place par les gouvernements, aggravées par une tarification à l’acte qui ne répond pas aux besoins, sont à l’origine d’un déficit de 6,3 millions d’euros qui risque d’amener au dépôt de bilan l’association Ambroise Croizat.

Fruit de conquêtes de droits pour que les femmes et les hommes prennent toute leur place dans la société, les établissements de cette association visent l’accompagnement à la parentalité ainsi que l’accompagnement à la réinsertion professionnelle et sociale de salariés dont l’état de santé les a rendus inaptes à l’exercice de leur métier d’origine.
Composée de trois centres de réinsertion professionnelle pour adultes en situation de handicap, de la maternité Pierre Rouques dite « des Bluets » et du centre de santé Fernand Lamaze, elle emploie 600 salarié(e)s.

Dans la lignée de leurs prédécesseurs, les gouvernants actuels continuent leur désengagement en reportant ces missions au niveau des régions et des départements en y adjoignant des objectifs de rentabilité.

Avec nous, demandez la reprise du déficit de l’hôpital Pierre Rouques.
Avec nous, demandez un financement plus juste.
Avec nous, demandez la réévaluation des rémunérations des stagiaires.

Soutenez-nous en signant et faisant connaitre cette pétition.



Jérémie compte sur vous aujourd'hui

Jérémie GUEDJ a besoin de votre aide pour sa pétition “La santé et la formation ne sont pas des marchandises !”. Rejoignez Jérémie et 2 481 signataires.