Ensemble, sauvons l’hôpital de Trinité !

0 a signé. Prochain objectif : 7 500 !


« Ensemble, nous pouvons sauver l’hôpital de Trinité ! »

Chers compatriotes,
 
L’hôpital de Trinité nous est à tous familier : nous le connaissons, nous l’avons peut-être fréquenté ou avons un proche qui y a été soigné. L’hôpital de Trinité est un des derniers établissements de santé orientés vers le nord de la Martinique, qui répond aux besoins d’un bassin de 100.000 Martiniquais.
 
Cet hôpital est un symbole particulier pour nos concitoyens du Nord. Le nord de la Martinique est un désert médical dont la situation s’est aggravée au fil d’années de perte continue de médecins et de soignants. L’hôpital de Trinité est donc un équipement essentiel qui est indispensable à la cohérence de l’offre de soin globale proposée sur le territoire.
 
Dans le même temps, la population martiniquaise est toujours exposée à de forts risques sur sa santé : un niveau d’incidence du cancer de la prostate parmi les plus élevés au monde, de forts taux d’exposition au diabète et aux maladies cardiovasculaires. A cela s’ajoute un vieillissement accéléré qui requiert une offre de soin étoffée et de meilleure qualité.
 
Pourtant, aujourd’hui, l’avenir de l’hôpital de Trinité est menacé. Des engagements avaient été pris en 2017 par l’ARS et la direction du CHUM sur la réalisation de rénovations, de reconstructions et d’extensions dans le cadre d’un protocole d’accord. Mais ces engagements n’ont jamais été tenus. Ainsi, demeurent de très lourds dysfonctionnements organisationnels et structurels qui remettent en cause l’égalité d’accès à des soins de qualité en toute sécurité des patients de l’hôpital.
 
Dans ce contexte, qui pourrait accepter de voir l’hôpital de Trinité dépérir, se démanteler et finir en ruines ?
 
Nous demandons ainsi solennellement :
 
1.     Le respect des engagements pris en mai 2017 sur la conduite des opérations de réhabilitation et d'humanisation des bâtiments ;
 
2.     L’extension des consultations externes ;
 
3.     La réalisation de la sécurisation et de la mise aux normes parasismiques complète de l’hôpital de Trinité ;
 
4.     La reconstruction du CHLD, actée dès 2009 et attendue par les acteurs locaux depuis près de 11 ans.


Non au démantèlement de notre équipement de soin au service des Martiniquais !
 
Non au dépérissement de notre hôpital !
 
Oui à la continuité des soins dans le nord dans des conditions dignes et respectueuses des patients et du personnel !
 
Ne jouons pas avec la santé des Martiniquais. Aujourd’hui, agissons ensemble pour faire entendre notre voix.

Signons la pétition en ligne !