Confluence (Lyon 2) : les chiens du quartier en réel danger de mort

Confluence (Lyon 2) : les chiens du quartier en réel danger de mort

0 a signé. Prochain objectif : 1 000 !
Quand elle atteindra 1 000 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
Helene BLANQUET a lancé cette pétition adressée à La mairie de Lyon 2 et le Grand Lyon

Le quartier de Confluence à Lyon est un quartier verdoyant dans lequel les humains et les animaux cohabitent toute l’année. Parmi ses habitants, il y a de nombreux propriétaires de chiens qui aiment les promener en laisse dans le quartier.

Malheureusement, depuis quelques temps ces endroits sont devenus dangereux pour eux du fait d’une invasion d’épillets dans les espaces verts, les bordures mais aussi desséchés sur le goudron des trottoirs ! Bref, partout ! 

Les épillets sont des petits épis très pointus et très collants extrêmement dangereux pour les chiens et les humains. Ils s’accrochent aux poils, traversent la peau pour ensuite rejoindre le système sanguin et atteindre le cœur ou les poumons ce qui est fatal et entraîne la mort du chien

Aujourd'hui, les personnes en charge des espaces verts ont pour consigne de ne plus tondre les espaces sous converts « de politique écologique » ce qui favorise la prolifération de ces dangereux épillets.  Quel défenseur de l’écologie laisse les chiens souffrir et mourir, n’ayant ainsi aucune considération pour la cause animale ?  

Plusieurs chiens ont dû être pris en charge par les urgences vétérinaires avec pour causes des épillets entraînant souffrance des animaux, opérations et risque de mort avéré. Sans compter les coûts associés à ces interventions ! Pour exemple, une seule propriétaire a dû financer 3 interventions pour cause d’épillets soit un total de 1050€, qui auraient été évité sans la présence de ces herbes nuisibles.

Un chien très apprécié du quartier est aujourd’hui entre la vie et la mort à la clinique vétérinaire de Saint Priest, ce qui nous pousse à agir ! 

Auparavant, les tontes et le ramassage étaient réalisés, il n’y avait donc pas d’épillets à Confluence, que s’est t’il passé pour que cette « politique » tue nos chiens ?

Après plusieurs courriers pour alerter les pouvoirs publics, rien ne bouge. Aujourd’hui, les habitants du quartier de Confluence en ont ras le bol et se sentent démunis. Certains envisagent de quitter le quartier devenu trop dangereux pour leur compagnon à quatre pattes.

Les habitants du quartier demandent à la mairie du 2e et au Grand Lyon de prendre des mesures rapides afin que la tonte et le ramassage des épillets soient réalisés sous les plus brefs délais et éviter de nouveaux drames !

0 a signé. Prochain objectif : 1 000 !
Quand elle atteindra 1 000 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !