La Petite Bibliothèque Ronde doit rester dans ses murs d'origine !

0 a signé. Allez jusqu'à 10 000 !


Site du Collectif Notre Petite Bibliothèque Ronde

English version below.

En octobre 2015, la Petite Bibliothèque Ronde fêtait ses 50 ans. À la veille des vacances d’été, nous apprenons que son existence est menacée.

La municipalité de Clamart demande que l’association La Petite Bibliothèque Ronde déménage rapidement dans un local éloigné du cœur de son action, éloigné des enfants de la Cité de La Plaine. Le motif avancé par la municipalité serait la réalisation imminente de travaux de rénovation. L’association ne conteste pas le bien-fondé de ces travaux mais, tenue à l’écart de l’éventuel projet, elle en ignore les tenants et aboutissants. Où en est le budget prévisionnel des travaux ? Leur nature ? Les délais de mise en œuvre ? Le devenir de la structure gestionnaire ? Son public et ses partenaires craignent que la Petite Bibliothèque Ronde ne puisse poursuivre ses missions et qu’elle ne réintègre jamais ce bâtiment emblématique, chargé d’Histoire et d’histoires.

C’est sous l’impulsion d’Anne Schlumberger que la Petite Bibliothèque Ronde a ouvert ses portes en 1965 au centre de la cité HLM de La Plaine. Ce bâtiment d’origine entièrement privé a été donné à la commune de Clamart en 1971 par un mécénat privé, qui contribue encore aujourd'hui au financement de la gestion de cet équipement à hauteur de 55%. Cette donation était conditionnée à l’activité de bibliothèque à destination des enfants de la Cité. Ainsi, la Petite Bibliothèque Ronde est très vite devenue un lieu d’accueil et d’activités ouvert à tous, enfants et familles. « C’est comme une seconde maison », disent aujourd’hui les mamans du quartier. Au-delà de sa mission culturelle, d’accès au savoir, c’est le regard que cette bibliothèque porte sur chacun qui lui confère son caractère propre – tous se sentent reconnus et respectés au sein d'un vivre ensemble de qualité.

Depuis plus de 50 ans, des professionnels du livre et de la lecture viennent du monde entier s’informer et se former à la Petite Bibliothèque Ronde. Elle inspire de nombreuses initiatives, elle est une référence incontestable à l’étranger (en Amérique Latine, dans les pays du Maghreb, en Italie, etc.) comme en France. La beauté et l'originalité de son architecture et de son mobilier, signés par l'Atelier de Montrouge sous la direction de Gérard Thurnauer, ont permis son classement au Patrimoine des Monuments Historiques depuis 2009. Déjà menacée en 2006, c’est grâce à la mobilisation de tous qu’elle est restée ouverte et a continué son activité unique au cœur de la Cité de la Plaine.

Les amis et les usagers ont à présent jugé nécessaire de créer un collectif aux côtés de la Petite Bibliothèque Ronde pour veiller à sa pérennité dans les conditions fixées à son origine.

Nous, Collectif « Notre Petite Bibliothèque Ronde » demandons à la municipalité de Clamart de poursuivre et surtout, de pérenniser son engagement aux côtés de la bibliothèque, de son équipe et des enfants de la Cité. La Petite Bibliothèque Ronde doit rester dans ses murs d’origine.

Nous, Collectif « Notre Petite Bibliothèque Ronde », invitons tous ceux qui partagent les valeurs de la Petite Bibliothèque Ronde à s’unir pour le maintien et le développement de ce lieu privilégié.

 - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

ENGLISH VERSION

During October 2015, the PBR library was celebrating 50 years of existence. On the eve of summer break 2016, we now learn that its very existence is threatened.

The municipality of Clamart has asked the association La Petite Bibliothèque Ronde to move out quickly to a place far from its core and action, but most importantly, far from the children of Cité de la Plaine. The reason of such a demand would be that the municipality had planned to do some renovation work on the PBR library. The association does not contest the real necessity of the renovation work, but would like to stress the fact that it has been kept out of the renovation project itself. Where stands the budget for such works, what is their nature, their implementation deadlines, and last but not least, what will become of the library itself? The library and its partner’s fear that the PBR library will not be able to pursue its public missions and that it would also not be able to return within its building in which many stories were told, and many stories lived.

It is under the impetus of Mrs Anne Schlumberger that the PBR library has open its doors in 1965, at the very center of the housing projects of La Plaine. The building was given to the city of Clamart in 1971 from a private benefactor who still, as of today, financially contributes to 55% of the management of the equipment. This donation was given under the strict condition that the library activity remained and especially towards the kids from the housing projects. From then, the PBR library quickly became a welcome place, opened to everyone, kids, families and friends. People from the area refer to the PBR library as their “second home”. Beyond its primary public library missions of access to knowledge it is the vision that the library has on its publics that gives it its uniqueness: all are binding, accepted and respected.

For more than 50 years, professionnal librarians came from all over the world for trainings and internships at the PBR library. It has inspired and still inspires many initiatives, is a well respected institution in latin America, northern African countries, all over Europe… and in France. The beauty and the originality of its architecture and furniture created by l’Atelier de Montrouge under the direction of Gérard Thurnauer have allowed the PBR library to enter prestigiuous Patrimoine des Monuments Historiques since 2009. Already under closing threats in 2006, the PBR has kept on going since, thanks to everyone who answered the call and was mobilized.

Users and friends have now thought it wise to take action once more by creating the collective “Notre Petite Bibliothèque Ronde” to make sure the PBR library is sustainable, under the conditions that were fixed right from its origins.

We, Collective "Notre Petite Bibliothèque Ronde" request that the municipality of Clamart to pursue and perpetuates its original engagement toward the library, the librarians and most of all, toward the children living close to the library. The PBR library has to stay within its historic walls!

We invite everyone sharing our values to unite and fight for the PBR library, to stabilize its activities and maintain the highest standards in such a privileged place.

>> English version of the video : https://youtu.be/cPQLN1ubXkg

 



Collectif "Notre Petite Bibliothèque Ronde" compte sur vous aujourd'hui

Collectif "Notre Petite Bibliothèque Ronde" a besoin de votre aide pour sa pétition “La Mairie de Clamart: La Petite Bibliothèque Ronde doit rester dans ses murs d'origine !”. Rejoignez Collectif "Notre Petite Bibliothèque Ronde" et 8 994 signataires.