Pétition fermée

Nous demandons aux organisateurs de l'opération de communication "la vache verte" d'épargner la vie de la vache entièrement recouverte de peinture verte qui défile entre Paris et Alençon et de la remettre gracieusement au refuge que nous désignerons.

Cette pétition avait 27 885 signataires


Pour rappel, cette vache a été retirée de son troupeau et se son environnement habituel, pour randonner durant 200km, entièrement recouverte de peinture verte. Elle chemine actuellement entre Paris et Alençon depuis le 1er juillet 2015. Dans certaines villes, elle est exposée au public.

Les organisateurs veulent par ce moyen vanter le cycle vertueux qui consiste en l'absorption par les cultures céréalières et fourragères des gaz à effet de serre produits par l'élevage. Le message est que la profession d’éleveur présente un intérêt pour le respect de l’environnement.

Toutefois, une vétérinaire interrogée nous indique : « Même si la peinture est inoffensive, elle empêche la peau de la vache de respirer correctement. La chaleur et la marche demandent de gros efforts. Sans compter le fait d’être contrainte de se comporter de façon tout à fait exceptionnelle. Les inspecteurs vétérinaires devraient arrêter cela immédiatement, et non accompagner la vache. Il est possible que l’état de la vache puisse lui permettre de retrouver son troupeau, mais j’en doute. Il est plus vraisemblable qu’elle sera envoyée à l’abattoir. »

Cette vache dont la « rentabilité » a pu être affectée par cette épreuve sera-t-elle envoyée à l’abattoir dès son arrivée à Alençon ?

Même si tel n’est pas le cas, nous demandons aux organisateurs de nous remettre la vache afin que nous puissions la confier à un refuge, où nous lui avons trouvé une place. Elle pourra ainsi terminer ses jours en paix.

En effet, alors que la loi française vient d’introduire dans le code civil la notion d’animaux-êtres sensibles, nous demandons aux organisateurs de s’interroger sur la portée de leur action :

Considèrent-ils que la vache est un objet qui peut être utilisé, au mépris de sa santé, comme un gadget de communication ?

Acceptent-ils de porter à la connaissance du public le suivi vétérinaire de la vache durant le parcours ?

En compensation du stress que cette opération de communication a infligé à cette vache, acceptent-ils de nous la remettre gracieusement et de coopérer de bonne foi lors de sa prise en charge, afin qu’elle puisse finir ses jours en paix ?

La notion d’environnement n’existe qu’en relation avec notre responsabilité d’êtres humains, laquelle nous permet de mesurer l’impact de nos actions sur le monde qui nous entoure. Une action qui fait souffrir un animal ne contribue pas au respect de l’environnement.

 

 



Misaki compte sur vous aujourd'hui

Misaki MissPiggy a besoin de votre aide pour sa pétition “la Confédération nationale de l'élevage et la FDSEA de l'Orne: Nous demandons aux organisateurs de l'opération de communication "la vache verte" d'épargner la vie de la vache entièrement recouverte de peinture verte qui défile entre Paris et Alençon et de la remettre gracieusement au refuge que nous désignerons.”. Rejoignez Misaki et 27 884 signataires.